Usain Bolt - Asafa Powell - Oslo 2012
Usain Bolt et Asafa Powell en 2012. | AFP - ORNELIUS POPPE / SCANPIX NORWAY

9 sec 79 pour Bolt à Oslo

Publié le , modifié le

Le Jamaïquain Usain Bolt a remporté le 100m d'Oslo d'une courte tête. Le triple recordman du monde s'est imposé en 9 sec 79/100e (vf: 0,6 m/s), devançant son compatriote et grand rival Asafa Powell (9.85), jeudi soir lors de la 5e étape de la Ligue de diamant d'athlétisme.

Le champion reste invaincu. Mais que ce fut dur ! Jeudi soir à Oslo, Usain Bolt a eu toutes les peines du monde à contenir les ardeurs de son compatriote Asafa Powell. S'il s'est imposé en 9"79 (à 3 centièmes de sa meilleure performance de l'année), Bolt a senti le souffle de la la concurrence sur sa nuque. Powell, seulement décroché dans les derniers mètres de la course, termine en 9"85 cette 5e étape de la Ligue de Diamant. Une fois encore, c'est au départ que la star jamaïquaine a pêché, prenant du temps à trouver la bonne position pour dérouler ses grands compas. "C'était une bonne journée et une bonne course. Maintenant cap sur les  sélections jamaïquaines", a déclaré pourtant à chaud Bolt, habillé de bleu. Vaincu une fois de plus, Powell restait pourtant satisfait de son chrono : "C'est une course remarquable mais j'ai eu mal aux jambes dans les 15 mètres finaux". 

4 MPM battues et une égalée

La ligne droite n'était pas la seule attraction de ce meeting qui a vu 4 meilleure performance mondiale de l'année être battues, et une cinquième égalée. En l'absence de la plupart des vedettes US retenues par les réunions d'Eugène (2 juin) et de New York (9 juin), les organisateurs pouvaient pourtant craindre  pour le niveau général.

L'Australienne Sally  Person qui a fait aussi bien que le 3 mars à Melbourne en 12 sec 49/100e-, Oslo a tenu son rang. Dans l'absolu, et bien dans la tradition de l'école tchèque, Vitezslav  Vesely a signé la +perf+ de la soirée au javelot (88,11), améliorant de près de 2 mètres son record personnel, mais surtout en devançant largement (82,30 m) le  double champion olympique norvégien Andreas Thorkildsen. Du haut de son 1,98 m, le Portoricain Javier Culson a pris date pour les  jeux Olympiques en abaissant sa meilleure performance mondiale de l'année à 47  sec 92/100e. Il a notamment dominé le Britannique David Greene, seulement 4e en  48 sec 98/100e, qui l'avait privé de l'or aux Mondiaux-2011 à Daegu (Corée du  sud). Après avoir dominé les Jamaïquaines il y a une semaine à Rome sur la ligne  droite (11.00), l'Ivoirienne Murielle Ahouré a confirmé sur le double tour de  piste, victoire rehaussée par un nouveau record national (22.42).  Enfin, Ethiopiens et Kényans ont fait une razzia dans le demi-fond. Au 5000  m, le +quinté+ a été l'apanage d'une seule +écurie+, celle d'Addis Abeba, avec  le triple champion olympique Kenenisa Bekele, 5e mais en progrès.