Dimitri Bascou
Le Français Dimitri Bascou | AFP - PEDRO UGARTE

7"41 : Bascou signe un nouveau record de France sur 60 m haies

Publié le , modifié le

Samedi, Dimitri Bascou a battu le record de France du 60m haies, en remportant le meeting de Berlin. En 7"41, le Français a effacé Ladji Doucouré, qui avait couru en 7"42 le 26 février 2005, à Liévin. Bascou devient le deuxième meilleur performeur européen de l'histoire derrière Colin Jackson (7"30), à égalité avec l'Allemand Falk Balzer.

Le record de Ladji Doucouré est tombé. Samedi, Dimitri Bascou a effacé son compatriote des tablettes. Le Français a battu le record national du 60m haies, en s'adjugeant le meeting de Berlin. Le 26 février 2005, à Liévin, Doucouré avait couru la distance en 7"42. Bascou a fait mieux. Pour un tout petit centième : 7"41. Il s'impose ainsi comme le deuxième meilleur performeur européen de l'histoire, derrière Colin Jackson (7"30), à égalité avec l'Allemand Falk Balzer."C'était un vieux record, beaucoup sont passés pas loin, alors le battre  c'est extrèmement satisfaisant", a déclaré Bascou tout sourire après son  exploit. Vainqueur de sa série en 7"52, le sociétaire de l'US Créteil a survolé la finale pour s'imposer loin devant l'Espagnol Orlando Ortéga (7"51).

"Prétendre passer un autre cap"

"Gagner la première course en 7.52, avec en plus un très mauvais temps de  réaction, ça présageait une belle finale", a expliqué le Martiniquais, qui a  amélioré son record personnel de 5 centièmes. Le plus étonnant, c'est que mon entraîneur avait prédit un record, a-t-il  confié. Et comme il se trompe rarement, ça fait presque peur."

L'élève de Giscard Samba Koundy a réalisé sa performance à son deuxième meeting international de l'année, après Dusseldorf la semaine dernière où il  avait terminé deuxième (7"52) derrière Ortega. "Il faut maintenant de la régularité derrière pour espérer prétendre à un autre cap", a ajouté Bascou, qui s'alignera à Glasgow, étape du nouveau circuit mondial en salle, avant les championnats de France dans deux semaines à  Clermont-Ferrand. Deux étapes préparatives aux Mondiaux-2016 à Portland le mois prochain, avec en point de mire les JO-2016 à Rio.