Le peloton attend son heure
Le peloton attend son heure | AFP - Joël Saget

A qui la gagne en Bretagne ?

Publié le , modifié le

Le Tour rejoint le cœur de la Bretagne, dans sa quatrième étape longue de 172,5 kilomètres entre Lorient et Mûr-de-Bretagne. Le parcours se conclut par une montée brève mais pentue, 2 kilomètres à 6,9%, sans le moindre lacet, classée en troisième catégorie. Un baroudeur parviendra-t-il à fausser compagnie aux équipes de sprinteurs ?

"Avant d'en arriver là, il y a la succession de bosses du Centre-Bretagne (Montagnes Noires) avec des routes sinueuses et casse-pattes", prévient le directeur de course Jean-François Pescheux. Une côte de quatrième catégorie est répertoriée, à Laz (Km 93,5), au-dessus de la vallée de l'Aulne. Mûr-de-Bretagne (2.200 habitants), qui tire son nom d'un mur d'une fortification romaine et non d'une ascension -la bourgade a pris l'accent circonflexe en 1957-, est une ville-étape inédite. Mais la Grande Boucle est passée à plusieurs reprises par le site, la dernière fois en 2006: le Lyonnais Sylvain Calzati était pasé en tête au sommet.

En 1947, premier Tour de l'après-guerre, René Vietto avait "craqué" dans un contre-la-montre de... 139 kilomètres entre Vannes et Saint-Brieuc et Jean Robic, le futur vainqueur de l'épreuve, s'était rapproché au classement, sous les vivats des supporters bretons. Le départ sera donné de Lorient à 12h50 (lancé à 13h10), tandis que l'arrivée à Mûr-de-Bretagne est estimée aux alentours de 17h00.

AFP