Alain Bernard
Alain Bernard | AFP Verhaegen

4x100 m libre: Bernard au départ...Agnel à l'écart

Publié le , modifié le

Le champion olympique du 100 m nage libre Alain Bernard lancera le relais 4x100 m nage libre messieurs en séries des Mondiaux-2011, dimanche à Shanghai. Il sera suivi de Jérémy Stravius, William Meynard et Fabien Gilot. Yannick Agnel, qui avait conclu le relais en finale des Mondiaux-2010 en petit bassin en décembre à Dubai pour décrocher la victoire, ne sera pas dans ce relais du moins pour ce 1er tour.

"C'est sûr que le matin, je ne le ferai pas et c'est tant mieux pour moi", a dit Agnel, qui nage également le 400 m nage libre, tout en ajoutant qu'il était "au service du relais", semblant prendre les choses avec philosophie. Certes on peut considérer que c'est une décision visant à placer Yannick Agnel dans les meilleures conditions et qu'il peut revenir en finale. Pourtant, le choix du directeur technique national Christian Donzé n'est pas aussi clair ni aussi logique qu'il n'y paraît.

Ainsi, Fabrice Pellerin, l'entraîneur d'Agnel, s'est voulu plutôt catégorique en déclarant que son élève ne devrait également pas être de la finale. "Quel nageur va accepter de laisser sa place l'après-midi ? Ce serait assez mal venu et égoïste. Yannick fait preuve de beaucoup d'altruisme et d'esprit d'équipe en disant: puisque je ne nage pas le matin, je ne nage pas
l'après-midi. Selon Pellerin d'ailleurs, cette décision ferait l'unanimité dans le clan français. Mais rien ne semble aussi évident qu'il veut bien le croire, de même que les choses semblent plutôt floues du côté de Donzé qui veut laisser la porte ouverte, et envisage toutes les possibilités et toutes les éventualités. "Six nageurs sont disponibles pour la finale. C'est beaucoup d'imprévus, une compétition...".

Outre les quatre nageurs retenus pour les qualifications, le DTN peut donc aussi compter sur Yannick Agnel mais également sur Frédérick Bousquet. La composition du relais pour la finale ne sera connue que quelques minutes avant le début des courses. Toutes les combinaisons restent donc encore possibles.  

Cielo: le "désarroi" de Bernard
En marge de la compétition à Shangai, Alain Bernard n'a pas souhaité commenter outre mesure la décision du Tribunal arbitral du sport de ne pas suspendre le Brésilien Cesar Cielo, contrôlé positif à un diurétique. " Je préfère ne pas m'exprimer. Sans vous cacher mon désarroi et mon impuissance face à une telle décision. La décision est prise.. Et ça  ne sert à rien qu'on en parle. Je ne vais pas juger Cielo. Il y a un tribunal pour ça", a déclaré Bernard qui retrouvera le Brésilien notamment dès dimanche lors du relais.