Corvette 72 raccordement LM2010
La Corvette N.72 avant la ligne droite des stands | Rami

Un de chute et un podium

Publié le , modifié le

L'hécatombe du dimanche matin n'a pas épargné le team Luc Alphand Aventures. L'écurie sarthoise a perdu un élément, la N.73 de Jousse, Gouelard et Maassen, sur casse mécanique. Le dernier espoir de podium est sur les épaules de la C6R N.72, 3e du LM GT1. Heureusement, il ne reste plus que trois autos dans cette catégorie.

Allo Le Mans ? Le moteur ne répond plus. Julien Jousse est au volant depuis cinquante minutes quand la Corvette coupe. Il est 8h17 et la belle américaine est stoppée avant Indianapolis. Le silence dans les pins. Jousse a compris que sa GT ne repartira pas. Du stand de la 73, le team manager Philippe Poincloux confirme un problème de liaison entre le moteur et la boîte de vitesse. La raison est simple, l'arbre de transmission est cassé. C'est fini.

La tête de course toujours dans les mains de la Saleen N.50 à six tours et l'Aston Martin N.52 bien trop rapide, il faut se résigner à la 3e place pour la N.72. Depuis l'abandon de l'autre Corvette, de la Ford Matech N.60 (moteur cassé à 04h01) et de l'inoffensive Lamborghini N.69 (boîte de vitesse cassée à 10h40), il n'y a plus que trois voitures dans cette classe. C'est une triste fin pour le GT1 appelé à disparaître en 2011.