Treluyer Audi 1000 km de Spa 052010
Benoît Tréluyer dans l'Audi R15 | DR

Tréluyer pense déjà au Mans

Publié le , modifié le

Benoît Tréluyer avait rêvé d'un autre week-end aux 1000 km de Spa. Avec la sortie de piste de son coéquipier André Lotterer dans le tour de chauffe, l'Audi R15 N.8 a perdu d'emblée toutes ses chances de disputer la victoire. Fataliste, le nouveau pilote Audi en a profité pour parfaire sa préparation en vue des 24 Heures du Mans.

"On est venu là pour apprendre et on a appris !" Le constat est dur mais implacable. L'erreur est toujours possible et c'est peut-être un mal pour un bien. Malgré la déception, Benoît Tréluyer ne jetait pas la pierre à son coéquipier, pas assez prudent sur une piste légèrement humide. "Ce sont des choses qui n'arrivent jamais à André (Lotterer). Je sais qu'il ne refera pas cette erreur, expliquait Tréluyer après la course. Il vaut mieux que ça arrive sur une course de préparation comme Spa plutôt qu'au Mans." Fort heureusement, la N.8 a repris la piste et a pu bénéficier d'une séance d'essais en condition de course. Placé en 2e dans l'ordre de passage dans le baquet, le Français a donc profité de Spa pour emmagasiner de l'expérience. Malgré un souci au niveau du plancher, il fini par prendre du plaisir. "Le 2e relais s'est très bien passé avec une bonne moyenne de temps et un bon chrono, reprend-t-il. Il y a pas mal de points positifs malgré le gros souci du départ. Il faut savoir oublier ce genre de chose et en tirer profit. En conclusion du week-end, on n'est pas trop mal avec l'aéro qu'on avait et les conditions qui ne nous arrangeaient pas. Sans appui aréodynamique, on n'est pas si loin des Peugeot et on est plutôt content en vue du Mans.

Dans toutes les têtes ce week-end, les 24 Heures du Mans sont désormais droit devant, au bout de la ligne droite. Entre les séances d'essais avec la R15, un passage au Japon pour Nissan (pilote officiel en Super GT japonais) et un stage de préparation physique, Benoît Tréluyer va vivre Le Mans pendant un bon mois. Pas surpris par la rigueur du constructeur mais heureux d'y trouver une ambiance décontractée et son pote Romain Dumas, Tréluyer est dans son élément. Son employeur a fixé un seul objectif : la victoire d'une R15 dans la Sarthe. "Le gros objectif, c'est qu'une Audi gagne Le Mans donc on fera de notre mieux pour en placer une sur la première marche du podium." Pour y parvenir, il faudra certainement s'inspirer de la voiture de Tom Kristensen, octuple vainqueur de l'épreuve. "Il n'y a pas un grand écart avec l'Audi de référence. On est aussi rapide mais je pense que c'est plus de l'expérience. Kristensen, c'est quelqu'un qui ne prend aucun risque dans le trafic. Il a une bonne expérience du réglage de la voiture au Mans et on en profitera. On ne gagne pas 8 fois par hasard." Un exemple à suivre !

Les échos du Mans

C'est désormais officiel, Luc Alphand ne prendre pas le volant des 24 Heures du Mans en juin. L'ancien skieur et vainqueur du Dakar se ressent encore de son terrible accident de moto en 2009 et ne pourra pas s'aligner en GT1 avec sa Corvette. "Lucho" sera malgré tout présent au Mans pour diriger son écurie qui engage deux voitures.

Pour la première fois, une Miss 24 Heures du Mans paradera sur le circuit aux côtés des célèbres Hawaiian Tropic Girls. L'idée a été lancée par le quotidien local Le Maine Libre qui organise le concours. Si vous voulez poser votre candidature, cliquez ici.

Enfin, l'ACO organise pour la première fois le Challenge Emotions qui permettra au gagnant d’effectuer un tour de piste complet du mythique circuit des 24 Heures du Mans à bord d’une Audi R8 safety-car. Les passionnés ont jusqu’au 16 Mai minuit pour acheter un billet de l’édition 2010, depuis le site officiel de la compétition www.lemans.org, et peut-être remporter ce prix exceptionnel.