Sébastien Bourdais sera bien au Mans avec Ford

Sébastien Bourdais sera bien au Mans avec Ford

Publié le , modifié le

C'était une évidence, c'est désormais officiel. Sébastien Bourdais rejoint l'écurie Ford aux 24 Heures du Mans (18-19 juin). Le Manceau fera équipe avec l’Américain Joey Hand, développeur de l’auto, et l’Allemand Dirk Müller dans la GT N.68. Il ne sera pas le seul pilote d'IndyCar au départ puisque Scott Dixon, quadruple champion de la discipline, a également été intégré à l'équipe qui alignera quatre voitures.

Depuis l'arrêt du programme de Peugeot en endurance, Sébastien Bourdais n'avait plus couru au Mans. Il était revenu aux 24 Heures 2014 comme consultant pour France Télévisions mais "sa" course lui manquait. "Le Mans tient une place à part dans mon cœur", avoue Bourdais. "Je suis né là-bas, et c'est donc très spécial d'y revenir en tant qu'enfant du pays, sur une épreuve que j'ai disputée dix fois maintenant". Même si rien ne vaut une victoire en proto, le faire en GT avec Ford n'est pas pour lui déplaire.

Ford dans l'histoire des 24 heures du Mans

"Les gens n'ont pas oublié l'histoire de Ford, et son héritage au Mans, même si c'était il y a longtemps", poursuit-il. "Nous avons maintenant un nouveau challenge, et de nouveaux rivaux, et nous espérons que l'histoire se répétera". Peu en vue aux 24 Heures de Daytona, les Ford sont encore loin du niveau des Corvette et Ferrari. Elles passeront un nouveau test grandeur nature le week-end prochain lors des 12 Heures de Sebring. Bourdais y sera, tout comme le Néo-Zélandais Scott Dixon, recruté pour faire le nombre avec Ryan Briscoe et Richard Westbrook dans la N.69.

Une grande première pour Scott Dixon

Dixon fera également le voyage dans la Sarthe en juin. Une grande première pour le quadruple champion IndyCar (2003, 2008, 2013, 2015). "Pour une fois, j'arriverai avec le statut de rookie, car ce sera ma première fois au Mans", a commenté Dixon. "Je suis excité de prendre part aux débuts de la Ford GT au Mans. J'ai pu piloter la voiture plusieurs fois en test, je sais que nous pouvons faire une bonne course là-bas. Comme tout pilote, courir au Mans est un rêve qui devient réalité, et j'ai hâte de m'y rendre. L'histoire de Ford au Mans fait l'objet de nombreux documents, et je suis fier de faire partie de ce programme très spécial".

Xavier Richard @littletwitman