Porsche LMP1
La Porsche LMP1 en test | DR

Porsche se dévoile un peu

Publié le , modifié le

Depuis l'annonce du retour de Porsche en endurance en 2014, peu d'infos avaient filtré en provenance de Weissach. Cette fois, la firme allemande a ouvert quelques vannes en publiant quelques photos de son nouveau prototype LMP1.

L'instant est toujours solennel et teinté d'émotion. C'est la concrétisation de plusieurs semaines d'études et d'assemblage pour l'équipe de 200 personnes qui a travaillé sur le concept. De la feuille blanche à la piste. "Nous sommes pile dans les temps, indique Fritz Enzinger, le responsable du projet LMP1. Notre équipe nouvellement formée a travaillé avec une concentration ultime pour mettre en piste le plus rapidement possible ce véhicule ultra complexe. Cela nous offre quelques semaines supplémentaires pour des essais et le développement. Pour 2014, la réglementation est basée sur l’efficacité. Ceci va rendre la compétition entre les ingénieurs bien plus intéressante et nous offre des défis totalement nouveaux"

Pilote maison, Timo Bernhard avait l'immense honneur d'être au volant de cette nouvelle LMP1 dont on ne connaît toujours pas le nom. Il est le seul titulaire annoncé avec le Français Romain Dumas. "J'ai été associé au développement dès le départ, explique-t-il. Je suis très fier d'être le premier à faire faire ses premiers pas à notre bébé. Les sensations dans la voiture sont déjà très bonnes. J'attends les prochains tests dans les prochaines semaines et les prochains mois avec mon collègue et ami Romain Dumas." Assez éloignée des R18 e-tron quattro, la P1 de Porsche est plus "ramassée". Mais le plus important se passe sous le capot. En 2014, le nouveau règlement n'aura plus aucune limite de cylindrée, de brides ou de pressions de turbo. La donnée est simple. Il faudra donc exploiter de manière la plus efficace la quantité d'énergie allouée par tour. Mais là, c'est le secret total pour tout le monde.