Porsche 919 N.19 ravito LM 2015
02h31 : La Porsche 919 N.19 en plein ravitaillement | ANTONIN GRENIER / DPPI Media

Porsche maîtrise son sujet

Publié le , modifié le

Alors que le cap des deux tiers de la course a été franchi, Porsche et Audi sont toujours en bagarre pour le gain des 83e 24 Heures du Mans. La nuit a été plutôt "calme" chez les leaders puisque la 919 N.19 de Hulkenberg-Bamber-Tandy a conservé la tête malgré la menace des R18 N.9 et N.7. Cette dernière ayant perdu des éléments de carrosserie, elle a légèrement perdu le contact alors que la Porsche N.17 a elle refait une partie de son retard.

Ce n'est pas l'équipage le plus expérimenté. Deux nouveaux, Hulkenberg et Bamber, et un spécialiste du GT (Tandy), mais des épaules très solides depuis que la 919 Hybrid N.19 a pris le commandement des 24 Heures. Un sans-faute malgré des Audi affamées à quelques secondes derrière. Au petit jour, Nick Tandy a pris le relais du pilote Force India. Incisif, le Britannique n'est peut-être pas étranger à la violente sortie de piste de l'Aston Martin N.96 du côté du virage du karting.

Sur les images, la Vantage est partie en tête à queue au moment où le leader l'a doublé. L'Aston a fini dans le mur, partie avant détruite. La course a évidemment été neutralisée, permettant un regroupement dans le même tour de la 19, de l'Audi N.9 et de la Porsche N.17. Longtemps installé à la deuxième place, la R18 N.2 a perdu du temps juste avant 7h00 du matin après avoir perdu des éléments de carrosserie. Sauf nouvel incident, la victoire devrait se jouer entre ces trois-là. En P2, KCMG poursuit son cavalier seul même si la Ligier N.26 n'est qu'à un tour. Chez les GTE, Ferrari (N.51), Corvette (N.64) et Porsche (N.91) sont toujours en bagarre.