Paletou Greaves Motorsport test day Le Mans 2015
Gaëtan Paletou dans le baquet de la Gibson-Nissan du Greaves Motorsport pendant la journée test des 24 Heures du Mans 2015 | Nissan Motorsport

Pilote depuis 10 mois, Paletou sera au départ

Publié le , modifié le

Depuis quelques années, la Nissan GT Academy alimente les circuits en jeunes pilotes. Recrutés sur console, ces néophytes élevés à Gran Turismo ont fait leur preuve à l'image de Lucas Ordonez, titulaire en LMP1 chez Nissan. Vainqueur de la session européenne 2014, Gaëtan Paletou a eu le droit de rouler lors de la journée test des 24 Heures du Mans dans le baquet de la LM P2 du Greaves Motorsport. Une réussite puisqu'il sera bien au départ le 13 juin !

Engagé en European Le Mans Series cette saison, Gaëtan Paletou a déjà eu droit à sa récompense : rouler au Mans dans une P2. Pilote depuis seulement dix mois, le Palois n'a pas hésité quand on lui a proposé de rouler dans la Sarthe. Les 24 Heures sont un rêve pour lui dans un futur proche.  "C'est la 2e fois que je teste la voiture de Greaves mais c'était ma première fois au Mans, a raconté Paletou lors de la journée d'essais. Quand j'ai su que j'avais cette opportunité de test au Mans, j'étais excité et curieux devoir cette piste magique."

Une rencontre magique

Cette rencontre du 3e type lui a plu. Entre la magie du circuit et la puissance d'une P2, Paletou s'est éclaté. "Ce n'est pas le circuit le plus difficile mais il est très impressionnant, a avoué le Palois. C'est dur de dire quelle partie je préfère mais j'aime bien les virages Porsche et le dernier virage (Ford, ndlr) où c'est difficile d'avoir la bonne ligne. J'ai adoré conduire une P2, ici c'est environ 20 secondes plus vite sur un tour qu'une P3. Il y a des grandes différences dans les performances des freins et l'appui."

L'école Gran Turismo

Dire qu'il roulait encore sur console l'année dernière est assez fou. Le jeune homme n'en revient pas lui-même. "Il est incroyable de constater ce que Gran Turismo m'a apporté, expliquait-il sur le site motorsport.com il y a quelques jours. Ce que j'ai appris en simulation m'a servi dans la vie réelle. C'est bête à dire, mais quand je commence à perdre la voiture, je sais quoi faire pour essayer de la rattraper, grâce à Gran Turismo. Je conseille vivement à tous les passionnés de tenter leur chance comme je l'ai fait." Tous les chemins au Mans puisque le Palois a convaincu le Greaves Motorsport et Nismo de l'intégrer parmi les titulaires dès cette année. Il remplacera le Suédois Björn Wirdheim sur la N.41.

Xavier Richard @littletwitman