Oreca Podium Sebring 032011
La joie du team Oreca-Matmut sur le podium de Sebring | DDPI

Peugeot apprend, Oreca gagne

Publié le , modifié le

Olivier Quesnel n'a eu de cesse de le répéter tout au long de la semaine, Peugeot était à Sebring pour prendre le pouls de sa nouvelle 908. La victoire n'entrait pas dans les plans du patron de Peugeot Sport. Elle est venue sans rien demander par la grâce de l'écurie Oreca-Matmut qui loue une 908 HDi FAP depuis un an. Une juste récompense pour le team varois après plusieurs échecs avec le prototype sochalien.

C'est à croire que le championnat ILMC ne comptera vraiment que lorsqu'il aura l'appellation de Championnat du monde. Les 12 Heures de Sebring, manche d'ouverture de la saison, ont pourtant accouché d'une course exceptionnelle avec des dépassements, des rebondissements et de beaux vainqueurs. Olivier Quesnel était beau joueur après la course en félicitant Oreca et en saluant la fiabilité de ses 908. « Plus que le résultat en lui-même, nous sommes vraiment satisfaits de compter nos deux voitures à l’arrivée », analysait-il. Nous n’avons pas rencontré de problème technique, ce qui est une grande satisfaction pour la première course de cette nouvelle voiture. Nous sommes venus ici pour préparer Le Mans, nous avons réalisé notre mission. Nous tenons à féliciter chaleureusement le Team Oreca, qui s’est imposé avec la Peugeot 908 HDi FAP. Ils ont fait un sans-faute et prouvé une nouvelle fois l’efficacité et la fiabilité de cette auto. C’est une Peugeot qui gagne aujourd’hui. »

Pas sûr que le boss de Peugeot tienne le même discours au soir des 24 Heures du Mans après un succès de la 908 HDi FAP d'Hugues de Chaunac. Quoique après le fiasco de 2010…. Toujours est-il que la 908 a raté en Floride l'occasion d'ouvrir son compteur et de frapper un grand coup sur la tête d'Audi. Avec ses R15 ++, le constructeur allemand a réussi sa mission en provoquant les Lionnes, en leur faisant sortir les griffes là où un petit coup de patte aurait suffi. Résultat, les Peugeot officielles ont commis des erreurs et ont laissé échappé la victoire et la 2e place (pour la Honda HPD du Highcroft Racing)) A Spa, Audi sortira à visage découvert avec sa nouvelle R18 dont on peut penser qu'elle sera bien plus rapide que sa devancière. Le vrai match pourra alors commencer.

Chez Oreca, on n'a pas fait semblant de pleurer de joie. Après l'échec de l'Audi R8 au Mans en 2006 et une première saison mitigée avec la Peugeot, Hugues de Chaunac avait vraiment la foi pour resigner avec la 908 HDi FAP. Il a été récompensé par ce succès à Sebring, peut-être le seul vraiment ouvert pour le team cette saison. "C’est un résultat historique ! Nous avons construit cette victoire étape par étape, jubilait le patron après la course. Nous terminons devant trois équipes officielles. Les pilotes et l’équipe ont été parfaits. Je leur avais demandé d’être rapides et de ne pas faire de faute : ce n’était pas facile, mais ils l’ont fait ! Nous avons pu compter sur une voiture compétitive et fiable. Je suis très fier de Nicolas, Loic, Olivier et de l’ensemble du team. Les ingénieurs ont fait les bons choix, à l’image du dernier « splash » qui a été fait au bon moment. Vraiment, c’est une course parfaite. Nous n’étions pas les favoris, mais nous sommes les vainqueurs. C’est énorme !"

De quoi donner  à Olivier Panis l'envie de poursuivre son aventure en endurance, lui qui avait longtemps hésité avant de replonger "Nous attendions tous cela depuis longtemps, avouait l'ancien pilote de F1. C’est une belle récompense pour tout le monde. Je remercie à la fois Hugues, l’écurie et mes coéquipiers, qui ont été excellents. Sebring restera un moment très important dans ma carrière." Oreca est devenu lui aussi un grand prédateur. Attention, l'appétit vient en mangeant.

Voir la video

Voir la video