Bruno Palmet
Bruno Palmet auteur de "Pescarolo Retour en piste" | DR

Pescarolo, un retour aussi en librairie

Publié le , modifié le

Le retour de Henri Pescarolo a suscité un énorme engouement dans le monde de l'endurance. Une très belle occasion pour le journaliste du Maine Libre Bruno Palmet de conter l'histoire d'un sauvetage et la remise sur pied de l'écurie dans "Pescarolo, Retour en piste" aux éditions Libra Diffusio.

15 octobre 2010. Atelier du Team Pescarolo. Une vente aux enchères a lieu après la liquidation judiciaire prononcée à l'encontre de l'équipe à cause d'un repreneur (Jean Py) malhonnête. C'est une mise à mort programmée et un énorme crève-coeur pour les fans du grand Henri. "J'avais décidé de ne pas y assister et puis finalement j'ai changé d'avis, ne serait-ce que pour manifester ma désapprobation", explique le quadruple vainqueur au Mans dans le livre.

Les mouchoirs sont de sortie quand le miracle se produit. Deux mécènes, Jacques Nicolet et Joël Rivière, se mettent à enchérir sur tout le matériel en vente. Pescarolo commence à se douter de quelque chose. Au dernier coup de marteau, les deux hommes avancent vers Pesca et lui remettent les clés. "Voilà, c'est pour toi ! C'est pour t'aider à redémarrer ton écurie."

La belle histoire de Pescarolo au Mans peut redémarrer. Témoin de ces aventures mancelles, Bruno Palmet revient sur le passé de l'homme, sur ses passions et nous fait vivre le quotidien d'une écurie à reconstruire. Dans le prolongement de ce rachat, un formidablement élan populaire a accompagné ce retour en piste. En effet, plus de 1700 donateurs (leurs noms sont inscrits dans le stand Pescarolo au Mans) ont apporté près de 100.000 euros. Du jamais vu dans le sport automobile.

Richement illustré et largement commenté par tous les acteurs de l'équipe et de l'endurance (Bourdais, Ickx, Dumas, etc.), "Pescarolo, Retour en piste" prolonge le mythe du casque vert. Un livre passionnant !

Pescarolo, Retour en piste
de Bruno Palmet et David Piolé
Editions Libra Diffusio
25 euros (dont 1 euro redistribué à l'Association Pescarolo 2011)