Pescarolo Lurcy-Lévis gros plan 032011
La Pescarolo-Judd en essais sur le circuit de Lurcy-Lévis | DR

Pescarolo reverdit au printemps

Publié le , modifié le

De la salle de vente à la piste, il y a plus qu'un simple serrage de boulon. On ne redémarre pas une écurie de sport-auto en claquant des doigts. Après une difficile mais fructueuse chasse aux budgets, Henri Pescarolo a enfin remis sa casquette de team manager. La place du quadruple vainqueur au Mans est là, au bord des pistes. Nous étions présents lors des premiers tours de roue de la Pescarolo-Judd à Lurcy-Lévis dans l'Allier.

Le rendez-vous était pris au bout de cette impasse dans la zone industrielle de cette petite commune auvergnate. Comme les camions rouges de Ferrari en leur temps, l'écurie mancelle avait pris ses quartiers au pied du bureau qui domine la piste. En toute discrétion. En plein redémarrage d'activité, Pescarolo Team n'a rien à cacher, bien au contraire. Parler de l'écurie avant les courses, c'est exister. Pendant trois jours, Henri et ses fidèles s'étaient d'ailleurs appliqués à mettre de la couleur sur la voiture. Une nouvelle robe bleu-blanc-rouge et …verte habille désormais la Pesca. Peu connu du grand public, la piste de Lurcy-Lévis dispose de deux atouts majeurs pour Pescarolo Team : sa ligne droite de 1,5 km et sa localisation géographique. Situé à quelques kilomètres de Magny-Cours, le circuit est sur la route du Paul Ricard où se dérouleront les essais officiels des Le Mans Series vendredi et samedi. D'où l'importance de ce déverminage avant de se confronter aux autres écuries engagées dans ce "championnat d'Europe" au label manceau

L'équipe n'était pas en terrain inconnu puisque l'auto est globalement la même qu'en 2009 hormis quelques modifications aérodynamiques à l'avant et à l'arrière. "On a gardé le V10 Judd car il est très fiable, a expliqué Henri Pescarolo. La boîte de vitesse est identique et elle avait à supporter 150 chevaux de plus l'année dernière. Donc on a choisi la fiabilité, ce qui est très important pour les 24 Heures du Mans." Le vrai baptême était pour le moteur, fraîchement installé à bord du prototype sarthois. Zéro kilomètre au compteur mais pas zéro défaut. Il a bien failli rester vierge de tout roulage à cause d'un problème de pression d'huile qui a cloué la voiture au stand pendant toute la première matinée d'essais. Pour la discrétion, c'était gagné…

Henri Pescarolo : "Comme si rien n'avait bougé"

Pendu au téléphone avec les motoristes britanniques, Claude Galopin a longtemps cherché une solution. Elle ne viendra pas de Rugby, où se situe le motoriste, mais de l'unique expérience du team qui résoudra, grâce à un astucieux système de dérivation, les problèmes d'une valve récalcitrante. "Même si on a connu une petite surprise sur notre circuit d'huile, on connaît très bien la voiture, a indiqué le patron. La preuve, c'est qu'on a résolu le problème sans que le motoriste soit là." Réduit à une longue attente depuis le début de la matinée, Christophe Tinseau pouvait prendre le volant avec un cahier des charges bien rempli. "On est venu ici pour prendre des acquisitions de données sur l'évolution de la voiture par rapport à 2009, a expliqué le pilote maison, secondé par Emmanuel Collard et Julien Jousse. Voir ce que nous apporte, ou nous enlève, les changements de la carrosserie avant et arrière. On va ainsi quantifier la charge aérodynamique, le Cx. Ces journées sont primordiales pour faire progresser l'auto, ajoute-t-il. On sait qu'on a une perte de puissance donc il ne faut pas avoir trop de traînée. Au Castellet, on travaillera plutôt sur le châssis."

Au fil des minutes, les habitudes sont revenues aussi vite que les sourires liés à cette reprise d'activité. L'équipe a repris son quotidien d'écurie de course. Enfin. En coeur, tous les membres de Pescarolo Team diront que c'est "comme si rien n'avait bougé". "Quand on parle de l'année dernière entre nous, on évoque 2009, pas 2010. Cette année noire, je l'ai complètement occultée", a conclu Christophe Tinseau. Reculer pour rouler en quelque sorte !

Un reportage sur Pescarolo Team sera diffusé dimanche dans Tout Le Sport