Peugeot Hybride 032011
La Peugeot 908 HYbrid4 | DR

Pas de 908 hybride au Mans

Publié le , modifié le

Le communiqué est tombé le 11 avril dernier. Peugeot annonçait la présence de ses trois 908 lors de la journée test des prochaines 24 Heures du Mans. Derrière cette information se cachait le retrait de la 908 HYbrid4, dévoilée à Genève en février et prévue dans la Sarthe le 24 avril. Cette marche arrière soulève quelques questions sur le projet de reconquête de la plus grande course d'endurance du monde.

Objectif Le Mans

Deux énormes crashes en essais (Aragon et Paul Ricard), des petits pépins à Sebring, l'hybride mis de côté, le programme d'endurance de Peugeot a pris un peu de plomb dans l'aile. Rien d'insurmontable mais le Lion a dû revoir son plan pour remporter la bataille de la Sarthe. L'heure n'est plus à la dispersion des équipes techniques mais à la concentration des efforts. Il n'y a plus que Le Mans qui compte désormais. "Notre objectif principal cette saison, ce sont les 24 Heures du Mans. Il faut tout mettre en oeuvre pour remporter cette course avec notre toute nouvelle Peugeot 908, rappelle Olivier Quesnel, Directeur de Peugeot Sport. Nous disposons d’une journée de roulage sur ce circuit pour emmagasiner le maximum d’informations. Chaque kilomètre bouclé par nos pilotes nous sera utile pour arriver dans les meilleures dispositions au moins de juin."

Peugeot est-il vraiment prêt pour les 24 Heures du Mans ?

Reste à savoir si Peugeot sera au top de sa forme pour le grand moment de la saison. Malgré une 908 en piste dès juillet 2010, le Lion n'a pas évité les problèmes de jeunesse. C'est dans la logique des choses. Certains ont été corrigées. D'autres non. "Le démontage des Peugeot 908 après Sebring a été instructif, explique Bruno Famin, directeur technique de Peugeot Sport. Depuis, nous avons poursuivi notre feuille de route en enchaînant des séances essais à Monza, au Castellet et à Aragón. Pour la journée du 24 avril, les trois voitures auront des programmes définis autour de trois thématiques : les pneus, l’aéro et le set-up mécanique." Comme Audi et sa nouvelle R18, l'écurie sochalienne a besoin de repères sur l'inclassable circuit manceau. Plusieurs points sont à valider, notamment au niveau des suspensions et du comportement de la voiture dans les portions délicates du tracé. Un nouvel envol d'une 908 n'est pas souhaité...

Quel avenir pour la 908 HYbrid4 ?

En 2008, Peugeot avait clairement lancé une opération de communication en débarquant à Silverstone avec une 908 Hybride. Aujourd'hui, elle fait les beaux jours du Musée Peugeot sans avoir roulé. Trois ans plus tard, à Genève, le constructeur français avait placé la barre plus haut en annonçant une version hybride de son nouveau prototype en piste lors de la journée test des 24 Heures du Mans. Un défi impossible à relever dans l'immédiat. "Lorsque la Peugeot 908 HYbrid4 a été présentée au dernier salon Salon de Genève, indique Bruno Famin, nous avions fait part de notre objectif ambitieux de la faire rouler lors de la journée test. Arrivé au moment de prendre la décision, nous avons jugé que la voiture n'était pas suffisamment mûre pour tourner dans des conditions de fiabilité acceptables." Est-ce la mort d'un projet coûteux et incertain ? Chez Peugeot, on affirme que le projet continue d'avancer. "Nous sommes attachés au développement de cette technologie innovante, - dans laquelle Peugeot est leader - et qui représente une avancée importante en termes d'augmentation du rendement des voitures", avance Olivier Quesnel. Mais comme le KERS en F1, ces nouvelles techniques demandent davantage de recherches et de développements. Et le temps manque toujours à deux mois du Mans.