La Morgan-Judd N.35 OAK Racing à Spa
La Morgan-Judd N.35 OAK Racing à Spa | FREDERIC LE FLOC'H / DPPI

OAK Racing succombe à la mode Nissan

Publié le , modifié le

Face à l'armada d'Oreca-Nissan en LMP2, la patron du OAK Racing Jacques Nicolet a décidé de faire une infidélité à son motoriste traditionnel Judd pour les 24 Heures du Mans. Cela ne concernera que la Morgan N.35 de Bas Leinders, Maxime Martin et David Heinemeier Hansson. Ce passage au Nissan VK 45 devrait permettre à l'écurie sarthoise de comparer les performances avec l'autre voiture équipée du Judd HK, la N.24 du patron, associé à Matthieu Lahaye et Olivier Pla.

"Nous avons pris cette décision à la fois en tant qu’écurie d’exploitation et constructeur de LMP2. Ce sera l’occasion de savoir réellement comment se positionne la voiture équipée d’un moteur Judd et d’un moteur Nissan dans des conditions de course équivalentes et au cours de l’épreuve la plus dure du Championnat du Monde, a expliqué Jacques Nicolet, propriétaire de OAK Racing. Nous serons ainsi également à même de faire bénéficier de cette expérience Conquest Endurance, qui roule déjà en ALMS aux EtatsUnis avec une Morgan 2012 LMP2 à moteur Nissan." La télémétrie va tourner à plein régime en juin dans le stand OAK.

Xavier Richard @littletwitman