Morgan-Nissan N.24
La Morgan-Nissan N.24 du Oak Racing | DR

OAK Racing, prophète en son pays

Publié le , modifié le

Au volant de sa Morgan-Nissan N.24, Olivier Pla a offert au OAK Racing la première pôle position de son histoire aux 24 Heures du Mans. Placé sur le podium à de nombreuses reprises dans la Sarthe, l'écurie française vise la victoire dans la catégorie LM P2.

Lors des essais libres, Bertrand Baguette à bord de sa Morgan-Nissan N.35 avait marqué les esprits, signant le meilleur temps. Mais jeudi soir, c'est l'autre voiture de l'équipe OAK Racing qui a tiré son épingle du jeu. A bord de la N.34, Olivier Pla claquait le meilleur temps des séances qualificatives ( en 3’38’’621) dans son ultime tentative pour une pôle historique. La première du team français. « J’ai profité d’un tour clair et, comme je me sentais bien au volant, j’ai pu attaquer, explique le pilote tricolore. Signer la pole position pour une course de 24 Heures ne sert pas à grand chose, mais c’est vraiment une belle récompense pour toute l’équipe et cela confirme que nous sommes dans le coup, comme nous l’avons vu lors de la Journée Test. »

Première pole pour OAK Racing

Pris dans le trafic, Baguette ne parvenait pas à l'imiter et devait se contenter du 7e rang sur la grille de départ. Outre la conquête de ces deux positions idéales pour décrocher un podium voire une victoire, l'écurie basée... au Mans a profité de sa dernière sortie en qualif' pour valider la présence de Ricardo Gonzalez (avec le Belge dans l'équipage N.35) et de David Heinemeier Hansson (avec le Français au sein du N.24). Il manquait aux deux hommes à effectuer cinq tours de nuit pour ne pas disqualifier leurs équipages. Une mission accomplie, avant que Pla ne prenne de la hauteur.

Pla et la N.24 ont rendez-vous avec l'histoire

« Ce n’est pas cette pole position en LM P2 qui va nous faire gagner la course, mais c’est symbolique, prévient le Team Principal Sébastien Philippe (…). Nous allons entrer désormais dans le vif du sujet et nous espérons tous une météo plus clémente. » Au départ samedi, la N. 24 de Pla, Brundle et Heinemeier devancera l’Oreca-Nissan n° 26 de G-Drive et la Zytek-Nissan n°38 de Jota. Après une première pôle, Pla et les siens chasseront une première victoire pour OAK Racing sur le double tour d'horloge. A eux d'écrire l'histoire.

Jerome Carrere