Toyota N.7 stand nuit LM14
La Toyota N.7 passe à son stand | DR

Nuit sereine pour Toyota

Publié le , modifié le

Chassé par deux Audi, Toyota garde son calme après onze heures de course au Mans. La Toyota TS040 Hybrid N.7 ne lâche pas la tête et continue même d'enfoncer le clou. A 2h00 du matin, la Japonaise devance la R18 N.2 de plus de deux minutes et la N.1 d'un tour. La meilleure Porsche navigue elle à deux tours. Il reste 43 voitures en course.

Si au Mans tout le monde dort d'un oeil et d'une oreille, cette nuit mancelle laisse tranquille ses valeureux acteurs. Ça roupille gentiment dans les stands pendant que les pilotes enchaînent les tours à bon rythme. Chaque concurrent semble suivre un rail sans dévier de sa trajectoire si bien que les positions se sont figés depuis le début de la soirée. Le trio Sarrazin-Wurz-Nakajima garde ses distances avec les deux Audi restant en course. La Toyota s'est calée sur les temps des Allemandes et semble en avoir sous la pédale au cas où. Dans le clan des R18 e-tron quattro, on continue pourtant de mettre la pression sur son rival avec les expérimentés Lotterer et Kristensen.

Les LM GTE-Pro animent la course

Pour son retour au Mans, Porsche tient bien le choc. Les deux 919 Hybrid sont en embuscade aux 4e et 5e rang. Pour son premier relais au Mans, Mark Webber a maintenu la N.20 à flot à deux tours des leaders. La N.14 paye elle son problème de pression d'essence dans les premières minutes de la course. En LMP2, Ligier (N.35) mène toujours le peloton devant l'Alpine (N.36) et une Oreca (N.34). C'est toutefois en LM GTE-Pro que la bagarre est la plus intense. L'Aston Martin N.97, la Corvette C7.R N.74 et la Ferrari N.51 roulent roue dans roue depuis plusieurs relais. Si tout va bien, on retrouvera ce joli petit train au petit matin. C'est le service minimum dans cette catégorie.

Xavier Richard @littletwitman