Montagny Peugeot portrait Spa 052011
Le pilote Peugeot Franck Montagny | DR

Montagny confiant et hommage à McQueen

Publié le , modifié le

Le rythme s’accélère autour du circuit de la Sarthe à quatre jours du départ. Un an après les abandons en série des Peugeot 908 HDi, Franck Montagny revient au Mans avec énormément d’ambition. Dans son entretien avec notre confrère Julien Hergault, l’ancien pilote de Formule 1 estime que la pole se jouera autour de « 3'25"5 ». 40 ans après sa sortie, le film « Le Mans » mettant en scène Steeve McQueen sera diffusé ce mardi.

Faisant parti des équipages favoris au volant de sa Peugeot 908 HDi, Franck Montagny s’attend à une course délicate cette année : « Le premier tour est très difficile à gérer. Nous n’avons rien à y gagner mais, quand vous êtes confrontés à des gars très agressifs comme Allan McNish (pilote britannique chez Audi), vous devez tenir votre rang. En plus, derrière, il y a des "privés" qui veulent profiter de l’occasion pour se faire remarquer. » Selon lui, le temps de la pole position dépendra de la météo : « Cela dépendra du temps. Il fait assez frais, mais la piste est sale. Je verrais bien une pole en 3'25"5. » L'ancien pilote de F1, deuxième de l'épreuve en 2009, attend avec impatience son premier succès.

Steeve McQueen, 40 ans après

Pour les 40 ans de sa sortie en salle, les organisateurs des 24 Heures ont prévu la diffusion sur écran géant du film « Le Mans ». Acteur de légende dans un film qui n’a pas marqué les salles obscures mais qui reste gravé dans la mémoire des amateurs d’automobile, ce sera l’occasion pour Steeve McQueen de revenir sur le théâtre de ses exploits. En 1971, pour les besoins du film l’acteur et pilote américain avait effectué de nombreux passages à plus de 300 km/h dans les Hunaudières. Depuis, son image a toujours été associée aux bolides du Mans.