Duval Audi Le Mans 2014
Loïc Duval dans l'Audi R18 e-tron quattro N.1 | DR

L’Audi de Duval détruite

Publié le , modifié le

Premier coup de théâtre au Mans avec la violente sortie de piste de l'Audi N.1 de Duval-Kristensen-Di Grassi, tenante du titre. Le pilote français a perdu le contrôle de son prototype dans la "nouvelle portion" du circuit. La voiture a décollé et percuté les grillages. Duval, qui a été immédiatement pris en charge par le service médical et transporté à l'hôpital du Mans, souffre de blessures superficielles. La voiture comme le pilote seront présents jeudi pour la fin des qualifications.

17h03. Un énorme crash dans les Esses Porsche puis une chape de plomb. Sur tous les écrans géants du circuit un amas de ferraille et de carbone. Après un vol plané et un arrêt brutal contre les grillage, de l’Audi N.1 pilotée par Loïc Duval, il n'en reste plus grand chose. Plus préoccupant était l'état du pilote. Peu de temps après le crash, le Dr Ullrich, patron d'Audi Sport, a rassuré tout le monde en indiquant que son pilote souffrait de la jambe droite. "Duval nous a parlé. Il est conscient." Le team nous a précisé que le pilote avait une plaie à la jambe et qu'il allait rejoindre l'hôpital du Mans pour des examens plus complets.

"Une prise de risque différente"

Après une heure d'essais libres, l'Audi pointait au 2e rang chronométrique avec un temps de 3'24"729. Pendant ces quatre premières heures, l'objectif est de mettre au point la voiture en balayant différentes options possibles. Avant le début des essais, Duval avait évoqué le manque de puissance de sa voiture et la prise de risque nécessaire pour suivre les Toyota. "On prend plus de risques, que ce soit en virage ou dans le trafic, indiquait-il. A chaque fois que l'on est ralenti par une voiture, comme notre relance est moins bonne, c'est une perte de temps. Il faut que l'on arrive à doubler sur notre élan. Il y a une prise de risques qui est différente, mais dangereux, non."

De retour en piste jeudi

En attendant d'en savoir plus sur les raisons de cet accident, d'autres questions se posaient. Très endommagée, la R18 N.1 pouvait-elle être remise en état ? La réponse est oui. Alors que la séance de qualifications tournait court, l'état-major d'Audi indiquait que la N.1 serait bien en piste jeudi pour se qualifier. Et Loïc Duval, sera-t-il remis de ses blessures. Cerise sur le gâteau, le Dr Ullrich a confirmé la présence de son pilote dans le cockpit. Enfin des bonnes nouvelles.

Vidéo : les essais du Mans marqués par l'accident de Duval

Xavier Richard @littletwitman