Pescarolo portrait 102010
Henri Pescarolo | AFP - JEAN FRANCOIS MONIER

La semaine du Mans est ouverte !

Publié le , modifié le

La semaine la plus importante de l’année en endurance vient de s’ouvrir par le traditionnel pesage des 24 Heures du Mans sur la place des Jacobins. Henri Pescarolo était à l’honneur. Lundi, ce sera au tour de Peugeot et Audi de passer sous l'oeil des commissaires.

Pescarolo déchaîne les foules

Grand absent des 24 Heures du Mans en 2010, Henri Pescarolo n’a pas manqué son retour. Programmée en ouverture du pesage avec son équipe reconstitué grâce au rachat et à la donation de deux mécènes (Jacques Nicolet et Joël Rivière), l’écurie a suscité un incroyable engouement auprès du public manceau à tel point que le quadruple vainqueur de l’épreuve a dû passer près de deux heures à signer des autographes et répondre aux interviews de la presse. Un bain de foule et un bain douche (il a plu copieusement sur Le Mans) qui devrait mettre du baume au cœur de Pesca avant de retrouver les LMP1 diesel en piste dès mercredi.

OAK Racing annonce la couleur

Le team sarthois OAK Racing ne fait pas dans la demi-mesure. Quatre voitures, deux en LMP1 et deux en LMP2, font de l’équipe de Jacques Nicolet une des plus grosses structures dans le paddock du Mans. Ce n’est qu’une étape dans l’évolution de l’écurie qui s’est installée au Mans après de rachat des locaux de Luc Alphand Aventures dans le Technoparc des 24 H. Construction de châssis, compétition au plus haut niveau et vente à des écuries privées sont les trois objectifs du « Chêne » qui vient clairement marcher sur les plates-bandes du team Oreca.s

Aston Martin est bien là

Ridicule au Paul Ricard, fantomatique lors de la journée test puis absent à Spa, Aston Martin n’est pas dans son assiette avant les 24 Heures du Mans. On a longtemps cru à un abandon du constructeur britannique. Des rumeurs infondées puis Aston sera bien là. « Nous sommes en retard sur notre programme, mais nous sommes satisfaits des derniers développements, au fil desquels nous avons beaucoup travaillé sur la fiabilité, a expliqué le pilote Andy Meyrick sur le site officiel de la course lemans.org. Comme nous avons peu roulé lors de la Journée Test, nous allons continuer à collecter des données pendant les essais de mercredi, et penser seulement à la qualification le jeudi. Nous en saurons bien entendu plus à ce moment, mais je pense que nous devrions être dans le bon peloton des prototypes essence. » Oui mais en endurance, la base est bien de voir le drapeau à damiers.

Oreca aime la compétition et Le Mans

Lors du Pesage, la Peugeot 908 HDi FAP n°10 et la Oreca 03 n°48 arboraient pour la première fois des stickers « J’aime » sur leur carrosserie. Les deux prototypes du Team Oreca-Matmut les conserveront durant l’intégralité de cette 79e édition des 24 Heures du Mans. Il s’agit d’un clin d’œil à la page Facebook de l’écurie qui tient à établir un maximum de lien avec ses fans. « Oreca « Aime » l’automobile en général, la course encore plus, et les 24 Heures du Mans en particulier ! Oreca « Aime » l’Endurance et l’état d’esprit qui y règne. Le partage avec les passionnés, l’ouverture qu’il y a dans les paddocks et que l’on ne retrouve pas forcément ailleurs. Ce message, c’est l’expression de tout ce qu’Oreca « Aime ». » a-t-on indiqué dans un communiqué de l’équipe.

Du bruit pour Hervé et Stéphane

A l’appel du Club de la presse du Maine avec le soutien de la Ville du Mans, du Conseil Général de la Sarthe, de l’ACO, du Comité de soutien à Hervé et Stéphane et de l’Union des Clubs de la Presse de France et Francophone, une minute du bruit a été organisée pour soutenir Stéphane Taponier, Hervé Ghesquière, journalistes de France 3, et leurs accompagnateurs Mohammed Reza, Ghulam et Satar, qui ont été enlevés le 30 décembre 2009 en Afghanistan. Merci à tous les participants pour cette minute vibrante en faveur de la démocratie et la liberté de la presse.

avec Gaël Robic

Voir la video