L'Audi R18 Ultra N.3
L'Audi R18 Ultra N.3 dans le viseur | DR

La République retient son souffle

Publié le , modifié le

Les Jacobins en travaux, le traditionnel pesage des 24 Heures du Mans a migré pour au moins une année sur la place de la République. Un évènement qui marque le coup d'envoi de la grande semaine du Mans.

Dimanche et lundi, 56 voitures et 168 pilotes passeront sous les yeux avisés des commissaires de l'Automobile Club de l'Ouest et de la FIA. Un passage obligatoire pour tous les concurrents et un rituel qui a le mérite de faire monter l'ambiance avant les premiers tours de roue mercredi. Suspense ? Y aura-t-il des recalés ? N'y comptez pas trop car il est loin le temps où quelques équipes frisaient l'amateurisme. De plus, avec la journée test du 3 juin dernier, les équipes ont déjà reçu une première validation. La deuxième ne sera que pure formalité mais elle permet au public d'approcher au plus près des voitures de leur rêve.

Dimanche, le Boutsen Ginion Racing ouvrira le bal dès 14h30 suivi de peu par les quatre Audi R18 e-tron quattro et Ultra, les Corvette et les Sarthois de Pescarolo et du Oak Racing. Lundi, la journée débutera à 10h00 avec la Porsche 911 RSR du JWA-AVILA. Les temps forts seront nombreux mais on retiendra le passage des Lola de Rebellion (à 14h00) et surtout des deux Toyota TS030 Hybrid (à 17h00).