Les deux Toyota TS030 au pesage
Les deux Toyota TS030 au pesage des 24 Heures du Mans 2012 | JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

Ça balance au Mans !

Publié le , modifié le

Comme de coutume, la grande semaine du Mans débute dans le centre-ville de la préfecture de la Sarthe. Les Jacobins toujours en travaux, les vérifications techniques et administratives se dérouleront sur la place de la République. Plus qu'une formalité, ce "pesage" est une étape obligatoire pour tous les concurrents. On ne badine pas avec les règlements…

Un pesage en trois t​emps

Les opérations sont réparties en trois postes. Le premier est le passage sur une plateforme parfaitement horizontale, équipée de lasers, de manière à mesurer parfaitement les principales dimensions de la voiture (largeur, longueur, porte à faux, empattement, hauteur de l’aileron, de la dérive, dimensions des découpes au-dessus des ailes…). Cette plate-forme est aussi montée sur des balances pour la pesée des pur-sang. Lors du passage au deuxième poste, la voiture est placée sur un pont élévateur de manière que les officiels contrôlent ses dessous (dimension des diffuseurs avant et arrière, dimension et forme de la planche qui permet de garantir une garde au sol minimum et une meilleure sécurité aérodynamique, etc.).

50 minutes par voitures

Lors du dernier passage, la carrosserie est partiellement démontée pour l’inspection des éléments de sécurité (extincteurs, ceintures, coupe-circuit, phares, clignotants, sécurité électrique hybrides…), du réservoir de carburant, du récupérateur des vapeurs d’huile du moteur… C’est aussi à cet endroit que sont vérifiées les bonnes dispositions des adhésifs et que les chronométreurs contrôlent le fonctionnement du transpondeur ainsi que des lampes indiquant la position des voitures par catégorie. Enfin, le boîtier d’acquisition des données qui se trouve dans chaque machine est scrupuleusement testé. Au total, les opérations techniques durent une cinquantaine de minutes par voiture.

Les pilotes aussi

Pendant ce temps, les pilotes – en combinaison - passent aux vérifications administratives où sont contrôlés les licences, les casques, les combinaisons et tout leur équipement qui se doit d’être aux normes FIA. Ils sont également pesés afin de déduire leur poids de celui de la voiture lors des contrôles effectués ensuite pendant les essais qualificatifs. Ils sont enfin happés par différentes opérations de communication (photos individuelles, photos des équipes avec les voitures, interviews pour la presse,…) mais aussi en direction du grand public comme la très attendue séance de dédicaces.

Dempsey en vedette américaine

A l’image des deux années précédentes, le Pesage se déroulera le dimanche 16 juin de 14 h 30 à 18 h 50 puis se poursuivra le lundi 11 juin de 10 heures à 17 h 30. Dimanche, il s’ouvrira par le passage des deux Porsche 911 GT3 RSR de l’écurie IMSA Performance Matmut n° 67 et 76. Les têtes d’affiche de cet après-midi dominical seront les OAK, Toyota, Alpine, Viper et bien sûr Patrick Dempsey dont la Porsche n°77 se présentera à 17 h 30... Les autres concurrents sont attendus lundi, journée ouverte par la Lola B11/40 n°39 de l’équipe DKR Enginering et qui se conclura par les deux Porsche 911 RSR officielles. L’équipe tenant du titre, Audi sera sur la Place à partir de 15 h 50.

Un 90e anniversaire en images

Le Pesage, dont le cadre sera décoré aux couleurs de cet anniversaire, n’échappera pas à la commémoration des 90 ans des 24 Heures du Mans. A partir du samedi 15 juin à 22 heures, sera projeté chaque soir, un montage spectaculaire composé de films et de photos retraçant les grandes heures de la course depuis 1923. Ce spectacle s’effectuera sur la magnifique façade de la Chapelle de la Visitation. Une opération menée en partenariat avec la Ville du Mans ainsi que l’exposition installée sur le site du Pesage et qui retrace les différents lieux où ces vérifications se déroulèrent depuis 1923.

Les horaires des vérifications techniques et administratives

Avec communiqué de l'ACO

francetv sport @francetvsport