Stuart Hall sur la Pescarolo-Judd N.16
La Pescarolo-Judd N.16 au Mans |

Boullion forfait, soupe à la grimace chez Pesca

Publié le , modifié le

La série noire se poursuit dans le team Pescarolo avec le forfait de Jean-Christophe Boullion sur la 03-Judd N.16. Pas remis de sa sortie de piste de mercredi, le pilote emblématique de l’écurie du quadruple vainqueur au Mans souffre de douleurs aux côtes et n’a pas pu rouler jeudi lors de la deuxième journée d’essais.

"+Jules+ ne s'est pas qualifié, il a mal aux côtes, des vertiges, et il n'est pas bien dans sa tête", a indiqué Madie Pescarolo, épouse d'Henri Pescarolo et chargée de la communication de l’équipe. Boullion est sorti mercredi soir, pendant les essais, de manière très spectaculaire, dans la deuxième chicane de la ligne droite des Hunaudières, et a tapé très fort contre le rail avant de faire un vol plané qui aurait pu mal se terminer. Il a tenté jeudi soir de rouler à nouveau mais la douleur était trop forte, une fois sanglé dans le baquet de son prototype.

En conséquence, ils ne seront que deux pilotes à bord pendant les deux tours d’horloge. La Pescarolo 03 sera aux mains de l’expérimenté Emmanuel Collard et du Britannique Stuart Hall, qui a remplacé à la dernière minute Julien Jousse, à la demande du propriétaire de la voiture. Les hommes ne sont pas seuls à être touchés. La multiplication des incidents a fortement puisé dans le stock de pièces. La prochaine sortie risque bien d’être la dernière.

Comble de malchance, la Dome N.17 a elle aussi connu une sortie de route jeudi en fin de séance qualificative. Le proto japonais a tapé fort dans les virages Porsche alors que le Japonais Seiji Ara était au volant. Plus de peur que de mal pour le pilote et l’auto malgré quelques dégâts constatés à l’avant et à l’arrière. La voiture "a été reconstruite dans la nuit, donc tout va bien", a conclu Madie Pescarolo. L’équipe sarthoise sera-t-elle assez forte pour casser cette loi des séries ? L’espoir est la seule chose qui reste intact chez « Pesca ».

avec AFP