Avis de ciel bleu pour Alpine

Avis de ciel bleu pour Alpine

Publié le , modifié le

2e et 3e temps des qualifications, Alpine endosse sans problème le costume de favori de la catégorie LMP2. La concurrence est rude mais l’équipe Signatech est mûre pour cueillir son premier succès de classe.

En LMP2, il y a les pointures et les figurants. Avec son châssis issu de l’Oreca 05 et son moteur Nissan, Alpine est du côté des têtes d’affiche. Un coup de paillettes avec l’acteur chinois Jackie Chan, l’un des créateurs du team qui engage l’A460 N.35, et un bon coup de collier depuis le début de la saison. Dans la foulée de son succès à Spa, l’écurie française débarque au Mans avec des certitudes. Depuis la journée test, les Alpine sont toujours dans le bon wagon à l’avant de la catégorie. « Je crois que notre performance est le reflet du potentiel que nous démontrons depuis la Journée Test, avance le pilote chinois Ho-Pin Tung de la N.35. Les deux Alpine A460 sont dans le coup et c’est de bon augure pour la course en elle-même. »

Lapierre confiant 

Limité par les conditions météo depuis le début de la semaine, Alpine a joué la carte de la sécurité. « Évidemment, il aurait été préférable de pouvoir faire plus de tours sur piste humide, mais nous avons préservé l’essentiel, avec deux voitures très bien placées sur la grille de départ, explique le team principal Philippe Sinault. Nous sommes prêts pour le rendez-vous le plus important de l’année ! » Sur la N.36, Alpine dispose d’un sérieux atout avec Nicolas Lapierre, ancien cador de Toyota et vainqueur en 2015 du LMP2 au Mans avec le team KCMG. Pour le Savoyard, tous les feux sont au vert : « Je pense que nous sommes prêts pour la course, nous connaissons désormais beaucoup mieux la fenêtre d’utilisation du pneu intermédiaire et nous pourrons réagir efficacement si les circonstances l’exigent. »

Xavier Richard @littletwitman