Audi-Toyota, le match est lancé !

Audi-Toyota, le match est lancé !

Publié le , modifié le

A deux semaines des 24 Heures du Mans (22-23 juin), les concurrents ont répété leur gammes lors de la journée test. Sur une piste quasiment sèche en fin d’après-midi, Audi s’est taillé la meilleure part. Trois R18 e-tron quattro sont devant la Toyota TS030 N.8. Loïc Duval a eu le dernier mot en claquant un superbe 3’22’’583 au drapeau à damier.

On appelle ça une journée pleine. Victime d'une grosse sortie de route ce midi au Tertre Rouge, Loïc Duval a terminé la journée sur la pole de cette journée test. Une pole qui ne sert à rien sinon confirmer que ces Audi R18 e-tron quattro version 2013 ont un énorme potentiel. De quoi faire peur à Toyota même si les TS030 ont déjà prouvé qu'elles étaient de vraie bêtes de course. Auteur d'un époustouflant 3'22"583 quand tous les autres roulaient au mieux en 3'25", Duval a parfaitement rattrapé son erreur de la mi-journée. Mais il n'était pas fier avant ce chrono. "J'enchaînais les tours d'installation. J'étais de plus en plus rapide quand je suis arrivé au tertre où j'ai été perturbé par un problème de visibilité, raconte le Chartrain. Quelque chose est passé à gauche du pare-brise. J'ai regardé et j'ai dû tourner un peu trop le volant. Comme j'avais déjà deux roues sur le vibreur... Ça m'apprendra. La prochaine fois je regarderai devant moi..."

Fort heureusement pour lui, il est sorti indemne et son équipe a pû réparer en un temps record. Une vieille habitude chez Audi. En fin de journée, après de nombreux changements de leader en tête, Duval a eu l'autorisation de tenter un tour rapide. Pneus neufs. Peu d'essence. Et le pilote a fait le reste. "J'ai essayé de voir ce que l'Audi avait dans le ventre. J'ai eu la chance d'avoir un tour sans trafic. On ne sera peut-être pas en mesure de le refaire en qualifications, indique le pilote de l'Audi N.2. C'est toujours intéressant de terminer la journée en haut du classement même si aujourd'hui on a surtout fait plein de tests." Des essais de relais longs, du travail sur la performance, sur les pneus. A trois voitures, c'est plus simple car on peut se répartir le travail. C'est l'une des forces d'Audi.

Toyota a mis le nez à la fenêtre dans l'après-midi mais le résultat net n'est pas là. La meilleure TS030 (la N.8) est 4e à 4"998 et talonnée par l'Audi N.4 laboratoire qui a servi à tester les pneus LMP1 de 2014. C'est une bonne info pour Bibendum, moins pour l'écurie japonaise. Cette journée de test n'ayant pas de valeur chronométrique, évitons de tirer sur Toyota dont on connaît la compétitivité depuis son arrivée en 2012. Dans la catégorie LMP2, le Oak Racing a réussi le meilleur temps en fin de séance. "Le patron est content", avouait Jacques Nicolet qui a présenté son Art Car à la pause du midi. L'homme de pointe de la N.24 Olivier Pla était lui heureux de sa "journée positive" mais il sait que le chemin est encore long.

"J'ai eu un tour clair. On savait depuis l'an dernier qu'on est dans le coup, explique le pilote du team sarthois. On était leader avant un petit souci moteur (le Judd a rendu l'âme dans la nuit, ndlr). On était déjà là (en conférence de presse, ndlr) l'an dernier et on n'a pas gagné. J'espère surtout être là dans quinze jours. Mais les temps ne veulent rien dire car les écarts sont très proches entre les voitures." En 3'38"801, la Morgan-Nissan a devancé une Alpine de 8/10e et une Oreca-Nissan de 3"4. Ça devrait être plus serré d'ici le 23 juin prochain. En LM GTE, Aston Martin a fait la razzia en réussissant les meilleurs temps des Pro et Am. De bon augure pour le centenaire de la marque.

Classement de la Journée Test des 24  Heures  du  Mans

1. Duval-Kristensen-McNish (FRA-DEN-GBR/Audi R18 e-tron quattro) 3:22.583
2. Jarvis-di Grassi-Gené (GBR-BRA-ESP/Audi R18 e-tron quattro) 3:25.358
3. Tréluyer-Fässler-Lotterer (FRA-SUI-GER/Audi R18 e-tron quattro) 3:25.647
4. Davidson-Buemi-Sarrazin (GBR-SUI-FRA/Toyota TS030 Hybrid) 3:27.581
5. Bonanomi (ITA/Audi R18 e-tron quattro) 3:27.894
6. Wurz-Lapierre-Nakajima (AUT-FRA-JPN/Toyota TS030 Hybrid) 3:29.593
7. Prost-Jani-Heidfeld (FRA-SUI-GER/Lola-Toyota Rebellion) 3:31.967
8. Belicchi-Beche-Cheng (ITA-SUI-CHN/Lola-Toyota Rebellion) 3:34.724
9. Leventis-Watts-Kane (GBR/Honda HPD-ARX) 3:35.631
10. Pla-Heinemeier-Hansson-Brundle (FRA-DEN-GBR/Morgan-Nissan) 3:38.801 (1er catégorie LMP2)
...
31. Dumbreck-Turner-Mücke (GBR-GBR-GER/Aston Martin Vantage) 3:58.806 (1er catégorie GTE-Pro)

Xavier Richard @littletwitman