Audi R18 2016 studio
La nouvelle Audi R18 | DR

Audi dévoile une R18 survitaminée pour 2016

Publié le , modifié le

De R18, la nouvelle Audi n'a gardé que le nom tant ses modifications sont nombreuses. Le nouveau prototype hybride de la marque allemande fait peau neuve à l'occasion des essais d'avant saison du championnat du monde d'endurance (WEC) sur le circuit du Castellet (25-26 mars).

Le voile s'est levé sur la R18 un jour avant la Porsche 919 Hybrid. Cette saison, Audi espère bien être en avance sur son cousin du groupe Volkswagen. Et pas qu'un niveau de la présentation. Dominée en vitesse pure au Mans comme sur les autres circuits du WEC par Porsche, la firme aux anneaux a revu sa voiture de fond en comble. Un énorme travail a été effectué sur l'aérodynamisme avec une nouvelle répartition des masses et une amélioration du flux d'air. C'est notamment visible au niveau de la partie avant de la R18 où différents appendices guident l'air pour favoriser la tenue de route. Les suspensions ont été revues tout comme la boîte de vitesse qui a perdu un rapport (de 7 à 6).

L'autre nouveauté vient de la motorisation. Audi a développé un nouveau moteur V6 4,0 litres de 514 chevaux qui sera couplé à un système hybride inscrit dans la catégorie 6MJ. Le constructeur allemand abandonne son volant à inertie pour suivre les exemples de Porsche et Toyota en adoptant les batteries lithium-ion pour le stockage de l'énergie récupérée au freinage sur l'essieu avant. Ce système doit délivrer 476 cv ce qui permet d'avoisiner les 1000 cv (990) quand thermique et hybride fonctionnent en même temps. En revanche, la R18 s'avère difficile à mettre au point pour le moment et ne délivre pas encore tout son potentiel pour ses trios de pilotes (Fässler-Lotterer-Tréluyer sur la N.7 et Di Grassi-Duval-Jarvis sur la N.8).