Renault-Alpine A442B Le Mans 1978
La Renault-Alpine A442B vainqueur aux 24 Heures du Mans 1978 | DR

Alpine de retour au Mans ?

Publié le , modifié le

Depuis que l'Automobile club de l'Ouest a communiqué sur une grande annonce le 8 mars prochain, les rumeurs ont couru jusqu'à ce que l'étau se resserre autour d'un retour d'Alpine aux 24 Heures du Mans… 2013. La liste des invités étant close depuis fin janvier, le constructeur de Dieppe reviendrait comme motoriste. Pour l'instant.

Alpine au Mans, on en salive d'avance. Connue pour ses exploits au Monte-Carlo, la marque française n'en a pas moins triomphé dans d'autres disciplines, telle l'endurance. Les 24 Heures du Mans ont ainsi été le terrain de jeu des Alpine jusqu'à la victoire de la Renault-Alpine A442B en 1978. Pendant les années 60, les A210 s'étaient distinguées en remportant des victoires de classe dans la Sarthe. En novembre dernier, Carlos Ghosn relançait Alpine en annonçant un partenariat avec Caterham. Présenté à Monaco plus tôt dans l'année, le concept car A110-50 était là pour donner corps à un futur engagement de la marque en sport auto et notamment en endurance.

Un moteur pour commencer

Alpine dès le mois de juin au Mans, cette présence était assurée par une exposition au Musée de la Sarthe. Sur la piste, ce n'était pas gagné. Sauf à mettre un moteur dans un proto. En attendant de développer une GT pour se mesurer à Ferrari, Corvette, Porsche ou Aston Martin en 2014 ou plutôt 2015, Alpine aurait donc l'intention de participer à l'édition 2013 (22-23 juin) en fournissant un moteur à une écurie de LMP2 et sa légendaire couleur bleue. La piste logique mène à l'écurie française Signatech qui roulait déjà avec un moteur Nissan sur son châssis Oreca-03. C'est la même maison… Réponse vendredi dans la bouche du président de l'ACO Pierre Fillon.

VIDEO : Renault relance Alpine (05/11/2012)

Voir la video