La Bentley Speed 8 vainqueur au Mans en 1924
La Bentley Speed 8 vainqueur au Mans en 1924 | TOSHIFUMI KITAMURA / AFP

1923-1939 : les Bentley Boys dominent

Publié le , modifié le

En s'imposant à cinq reprises entre 1924 et 1930, les Bentley Boys ont marqué de leur empreinte les seize premières éditions d'entre les deux guerres et le sport automobile britannique.

Ce sont pourtant des Français (Chenard & Walker) qui avaient remporté la première édition de la classique mancelle, appelée Grand prix d'endurance - Coupe Rudge-Whitworth, imaginée et conçue par Charles Faroux. De 1923 à 1939, Françaises, Anglaises et Italiennes constitueront l'essentiel du plateau mais c'est le constructeur britannique Bentley et ses robustes EXP qui entrera le premier dans la légende grâce aux exploits de ses Boys, cinq fois vainqueurs (1924, 1927, 1928, 1929, 1930).

A la domination des Verts suivra celle des Rouges. En effet, Alfa Romeo et ses magnifiques 8C triomphent quatre fois consécutivement de 31 à 34 tandis que les Français (Delahaye et Bugatti) se partageront les honneurs jusqu'en 1939. L'’édition 1936 sera quant à elle annulée en raison des grèves sévissant en France et notamment dans le secteur automobile.

Suivant l'’évolution des bolides de cette époque, le circuit de la Sarthe a également évolué. Après 5 années d'’utilisation, 'l’ACO raccourcira la pointe ouest circuit (1929) avant d'’acheter un terrain privé et d’'en faire un raccordement permanent entre les stands et le Tertre Rouge, début de la ligne droite des Hunaudières. Cette fameuse RN 138 qui ne sera goudronnée qu'’en 1926 !

Xavier Richard @littletwitman