Earvin Ngapeth
Le Français Earvin Ngapeth. | Foto Olimpik /NurPhoto

Euro 2017 - Earvin Ngapeth : "On a besoin d'un gros match"

Publié le

L'équipe de France de volley-ball va "mieux" mais a besoin d'un "gros match" pour entrer vraiment dans son Championnat d'Europe 2017 en Pologne, selon sa vedette Earvin Ngapeth, après avoir franchi le premier tour sans convaincre ce lundi après la victoire des Bleus contre la Turquie, trois sets à zéro (25-23, 25-23, 25-22).

"Pas encore parfait mais il y a du mieux"

Comment avez-vous trouvé votre équipe aujourd'hui ?
Earvin Ngapeth : "On s'est un peu décrispés. On a joué moins tendus. C'est sûrement parce que nous savions avant le match que nous étions qualifiés (pour les barrages). Ce n'est pas encore parfait mais il y a du mieux."

C'est plutôt mieux de jouer contre les Tchèques que contre les Italiens en barrages...
EN
: "En barrages, c'est sûr que c'est mieux. Mais en quarts de finale, ce sera un gros. Ce serait les Allemands. De toute façon, on a besoin d'un gros match pour lancer notre compétition. On attend le match qui va nous lancer tout simplement."

Un dos "encore un peu douloureux"

Votre dos vous fait-il moins souffrir ?
EN : "C'était mieux aujourd'hui. C'est encore un peu douloureux, un peu difficile. J'ai passé deux sets sur le banc. Je me suis échauffé, puis un peu refroidi. C'était un peu compliqué mais cela allait mieux. Sur les sauts, cela s'améliore petit à petit. Il ne faut pas oublier que je n'ai pas joué depuis le Brésil (finale de la Ligue mondiale début juillet). Je me suis très peu entraîné. Il faut que je retrouve le rythme et cela va aller de mieux en mieux."

AFP

Mondial de Volley