Mod 70 Edmond de Rothschild Josse caudrelier
Sébastien Josse et Charles Caudrelier sur Edmond de Rothschild (Mod 70) | AFP

Jacques Vabre: Josse/Caudrelier 1ers

Publié le , modifié le

Sébastien Josse et Charles Caudrelier, sur le trimaran MOD70 Groupe Edmond de Rothschild, ont franchi les premiers lundi à Itajai (Brésil) la ligne d'arrivée de la Transat Jacques Vabre, au terme d'une course de 5400 milles (10.000 km) avalée en un peu plus de 11 jours. Aux commandes de l'un des deux voiliers les plus rapides et les plus grands (21,20 m) de la flotte, Josse et Caudrelier ont assuré un succès qui leur tendait les bras depuis une semaine.

Ils ont devancé le tandem franco-irlandais Sidney Gavignet /Damian Foxall, leur seul adversaire dans cette classe, avec lequel ils se sont livrés un duel féroce sur tout le parcours, du match racing à l'échelle océanique. Le bateau Oman Air-Musandsam est attendu au Brésil dans les prochaines heures.

Aux commandes de leur multicoque, Sébastien Josse et Charles Caudreliers ont  réalisé un authentique exploit en menant à deux une machine hyperpuissante,   conçue à l'origine pour un équipage de six personnes.

"Nous n'avons jamais pris de risques", a affirmé Caudrelier, reconnaissant toutefois que les deux hommes avaient "plus poussé le  bateau qu'ils pensaient le faire" avant le départ. On a vite trouvé nos marques, a-t-il ajouté. Le tournant de la course, ça  a sans doute été le cap Finisterre (au nord-ouest de l'Espagne, ndlr). C'est là  que nous avons creusé l'écart" avec le tandem franco-irlandais Sidney  Gavignet/Damian Foxall. Le bateau était super bien préparé et nous l'étions aussi", a-t-il  poursuivi, affichant une étonnante sérénité. On a du respect l'un pour l'autre,  il y a entre nous une énorme complicité. C'est un peu une histoire de couple". 

"Notre première satisfaction, c'est d'être arrivés à Itajai, a pour sa part  indiqué Josse. La deuxième, c'est d'être restés devant  du  début jusqu'à la fin". "Nous avons imposé le rythme", a-t-il dit, notant que  Caudrelier et lui avaient "peut-être plus de réserves" que leurs adversaires.
 

Vidéo : la victoire du MOD70 Edmond de Rothschild

Christian Grégoire

Transat Jacques Vabre