Vous êtes ici

Wimbledon: Roger Federer donne une leçon à Raonic pour aller en demi-finales sans avoir perdu un set

Rogeer Federer très aérien sur ce revers contre Milos Raonic à Wimbledon

Rogeer Federer très aérien sur ce revers contre Milos Raonic à Wimbledon | AFP - Daniel LEAL-OLIVAS

Par

Publié le 12/07/2017 | 19:23, mis à jour le 13/07/2017 | 09:25

Pour la 12e fois de sa carrière, Roger Federer (N.3) s'est qualifié pour les demi-finales de Wimbledon, en infligeant une leçon à Milos Raonic (N.6) 6-4, 6-2, 7-6 (7/4). Le Canadien, qui lui avait barré le chemin d'une 3e finale de suite l'an dernier, n'a pas pesé lourd contre le Suisse qui n'a toujours pas concédé le moindre set dans ce tournoi et affrontera Tomas Berdych (N.11), qui a bénéficié de l'abandon de Djokovic (N.2). Il n'est plus qu'à deux victoires d'un 8e succès à Londres, d'un 19e tournoi du Grand Chelem à son palmarès.

Deux sets en à peine une heure de jeu. Ne cherchez pas, Milos Raonic a vécu un calvaire face à Roger Federer. Il y a un an, en demi-finale, c'est lui qui avait privé le monde du tennis d'un retour de Roger Federer en finale à Wimbledon. C'est lui qui avait privé le Suisse de la possibilité d'un 8e titre ici, d'un 18e tournoi du Grand Chelem en carrière. Mais les temps ont changé. Le Suisse n'a plus son genou qui grince, il a remporté son 18e Majeur en Australie, et depuis cette défaite, il n'a plus perdu contre le moindre membre du Top 10. A l'opposé, le Canadien, qui avait échoué en finale contre Andy Murray, n'a plus battu le moindre membre du Top 5 depuis ce succès. 

En 2017, Federer évolue sur une autre planète. 28 victoires pour 2 défaites, c'était son bilan avant ce match. A Wimbledon, Zverev (N.27) et Dimitrov (N.11) n'avaient pas fait mieux que les deux autres adversaires: perdre en trois manches. C'est simple, il n'avait passé que 5h30 sur le court en quatre matches (avec il est vrai l'abandon de Dolgopolov au 1er tour). Et Milos Raonic n'a pas fait de miracle. Breaké en début des deux premières manches, le Canadien a toujours couru après le score. Sauf dans le 3e, où il s'est procuré sa première balle de break du match lorsqu'il menait (1-0). En vain. Il a eu quatre nouvelles occasions de s'emparer du service adverse, à (4-3). Mais la tête de série N.3 les a sauvées magistralement. Campé sur sa ligne de fond de court en défense, le prenant de vitesse très régulièrement en prenant la balle très tôt notamment en coup droit, l'ancien N.1 mondial a fait étalage de son talent. Et de sa suprématie. 

Dans cette 3e manche, la plus serrée, Raonic a eu des possibilités de se relancer. Il menait même 3-0 dans le jeu décisif. Cela n'a pas suffi. Roger Federer a enchaîné cinq points de rang, dont le dernier sur un passing-shot de coup droit sur la ligne. Sur une dernière attaque, que le Canadien ne parvenait pas à maîtriser en revers, il remportait la rencontre. Il devient ainsi le plus vieux demi-finaliste à Wimbledon depuis 1974. Mais cela n'est pas suffisant pour lui. En demi-finale, il jouera Tomas Berdych, qui l'a battu à 6 reprises en 24 rencontres, mais ne l'a plus vaincu lors de leurs 8 derniers duels, soit depuis 2013.

Sur le même sujet

Tour de france : A suivre en direct