Vous êtes ici

Wimbledon: Garbine Muguruza intraitable avec Rybarikova pour revenir en finale

Garbine Muguruza au service à Wimbledon

Garbine Muguruza au service à Wimbledon | AFP - NORIAKI SASAKI / Yomiuri - The Yomiuri Shimbun

Par

Publié le 13/07/2017 | 15:14, mis à jour le 13/07/2017 | 15:23

Tombée au 15e rang mondial après avoir débuté la saison 7e, Garbine Muguruza (N.14) revient au premier plan en se qualifiant facilement pour la finale de Wimbledon. L'Espagnole, finaliste ici-même en 2015 et victorieuse de Roland-Garros 2016, a littéralement marché sur la Slovaque Magdalena Rybarikova (87e mondiale) en s'imposant 6-1, 6-1 en 1h05 de jeu. Elle disputera donc sa 3e finale en Grand Chelem, à 23 ans, et a assuré son retour dans le Top 10.

Trop vite, trop fort, trop puissant. Magdalena Rybarikova n'a jamais pu rêver de sa deuxième finale à Wimbledon, 11 ans après sa première dans le tableau juniors. Chez les seniors, sur le gazon qui convient pourtant bien à son jeu, elle n'avait franchi qu'une fois le cap du 1er tour (2015 au 3e tour). Tombeuse de Pliskova (N.3) au 2e tour en trois manches, elle n'a pas pu réaliser un nouvel exploit.

Il faut dire que Garbine Muguruza a tout fait pour lui mettre la tête sous l'eau. Oubliées ses larmes en conférence de presse à Roland-Garros, après sa défaite contre Mladenovic en 8e de finale alors qu'elle était tenante du titre, oubliée son élimination en quarts de finale de l'Open d'Australie contre l'Américaine Vandeweghe alors classée au-delà de la 30e place mondiale, oubliée sa dégringolade au classement WTA, elle qui était 7e lors du premier tournoi de la saison et qui est 15e aujourd'hui. Bref, l'Espagnole a mis de côté une première partie de saison décevante. Pas une finale à se mettre sous la dent, pour une joueuse classée 2e en juin 2016 après son sacre à Paris, c'était trop peu.

La pente semble désormais remontée. A 23 ans, elle va disputer sa troisième finale en Grand Chelem, sa deuxième à Wimbledon où elle s'était inclinée en 2015 contre Serena Williams. Elle pourrait bien retrouver une autre Williams, Venus, en finale si celle-ci parvient à battre la Britannique Johanna Konta. Muguruza est déjà assurée de revenir dans le Top 10 à partir de lundi. Cela peut être encore mieux... Avec une finale en Grand Chelem chaque année depuis 2015, l'Ibère est lancée sur le chemin des grandes.

Sur le même sujet

Tour de france : A suivre en direct