Vous êtes ici

US Open : Sloane Stephens nouvelle reine de New York

Sloane Stephens embrasse le trophée de l'US Open, son premier du Grand Chelem

Sloane Stephens embrasse le trophée de l'US Open, son premier du Grand Chelem | ELSA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Par

Publié le 09/09/2017 | 23:24, mis à jour le 09/09/2017 | 23:54

La relève des soeurs Williams est assurée. Samedi, l'Américaine Sloane Stephens a remporté son premier titre du Grand Chelem en dominant sa compatriote Madison Keys 6-3, 6-0 lors de la finale de l'US Open. Un match à sens unique qui consacre une joueuse au retour foudroyant, un an après une grave blessure qui l'avait éloigné de longs mois des courts. Dépassée par l'enjeu, Keys a elle vécu un match cauchemardesque.

Une heure et une minute, la tradition du "super saturday" a pris un sacré coup de bambou. Depuis que les demi-finales hommes ont basculé le vendredi, le samedi est réservé aux dames. Comme sur les autres Grand Chelem. Malheureusement, le public new-yorkais n'a pas eu droit à un grand match. Cette finale américano-américaine a accouché d'une souris. Elle a couronné la Floridienne Sloane Stephens, seulement 83e mondiale, aux dépens de Madison Keys, 16e à la WTA.

Stephens imperturbable

Après avoir éliminé notamment l'Italienne Roberta Vinci au 1er tour, la Slovaque Dominika Cibulkova au tour suivant et surtout sa compatriote Venus Williams en demi-finales, Stephens a survolé la finale. Imperméable à la pression, Stephens s'est appuyée sur un jeu solide et puissant quand Keys a enchaîné les fautes (6 fautes directes pour Stephens contre 30 à Keys). Le score est sans appel : 6-3, 6-0. 

 
Sloane Stephens en patronne de l'US Open 2017 (AFP)
 

Retombée 957e mondiale

L'histoire est très belle pour Stephens qui a été éloignée des terrains de tennis pendant onze mois jusqu'en juillet pour soigner une fracture de fatigue à un pied. Retombée à la 957e place mondiale, Stephens est revenue transfigurée. Elle avait atteint à la surprise générale les demi-finales des tournois de Toronto et de Cincinnati pour se présenter à New York en outsider. Son retour est à ranger parmi les plus beaux comeback de l'histoire du sport.

Sur le même sujet

Championnats du Monde de Ski Nautique : A suivre en direct