Vous êtes ici

Monte-Carlo : Rafael Nadal dévore Alexander Zverev et file en quarts de finale

Treizième quart de finale à Monaco pour Nadal

Treizième quart de finale à Monaco pour Nadal | AFP

Par

Publié le 20/04/2017 | 17:18, mis à jour le 20/04/2017 | 17:22

Impérial et pratiquement jamais inquiété par un Alexander Zverev trop timide, Rafael Nadal n'a passé qu'une heure et huit minutes sur le court pour se débarrasser du jeune Allemand (6-1, 6-1) et s'offrir un treizième quart de finale à Monte-Carlo. L'Espagnol affrontera le vainqueur du match entre Struff et Schwartzman pour une place dans le dernier carré.

Alors que Rafael Nadal s’était offert quelques frayeurs hier pour se défaire de Kyle Edmund en trois sets pour son entrée en lice à Monte-Carlo, l’Espagnol n’a pas fait dans le détail cet après-midi. En 1h08 de jeu, Nadal s’est débarrassé d’un Alexander Zverev trop tendre en deux petits sets (6-1, 6-1) et atteint pour la treizième fois de sa carrière les quarts de finale en Principauté.

Mauvais anniversaire pour Zverev

Alors qu’il fêtait ses 20 ans aujourd’hui, Alexander Zverev aurait probablement espéré un autre cadeau que l’ogre Rafael Nadal sur sa route. Dans son jardin de Monte-Carlo, l’ancien numéro 1 mondial a sorti les muscles cet après-midi, avec en ligne de mire un 10e sacre en Principauté. Déçu par son coup droit par moments défaillant hier face à Kyle Edmund, Nadal a retrouvé son point fort, et ça dégaine vite. Deux breaks à 3-1 et 5-1 avant de s’offrir la première manche en 29 petites minutes (6-1), bien aidé par un Zverev trop souvent absent des débats (34 fautes directes sur l'ensemble du match).

Résigné, le jeune Allemand ne peut rien face à la furia Nadal qui s’abat sur lui. Impérial en défense, le Majorquin avale Zverev en double-breakant dans le deuxième set pour mener 4-0, le frère de Mischa cassant sa raquette de rage après avoir perdu un neuvième jeu consécutif. Zverev aura beau stoppé l'hémorragie en revenant à 4-1, la nouvelle raquette ne changeait pas la donne. Tout en puissance et en maîtrise, Nadal termine le travail et passe sans trembler son premier gros test sur les courts Monégasques. Au prochain tour, la tête de série n°4 sera opposé à Diego Schwartzman ou Jan-Lennard Struff.

Sur le même sujet