Vous êtes ici

Monte-Carlo : Comme Andy Murray, Stan Wawrinka est éliminé en 8e de finale

Le joueur suisse Stan Wawrinka

Le joueur suisse Stan Wawrinka | AFP - YANN COATSALIOU

Par

Publié le 20/04/2017 | 15:30, mis à jour le 20/04/2017 | 16:45

Le Suisse Stan Wawrinka a été éliminé en huitième de finale du Masters 1000 de Monte-Carlo. La tête de série numéro 3, vainqueur du tournoi en 2014, est tombée face à la tête de série numéro 16, l'Uruguayen Pablo Cuevas en deux manches 6-4, 6-4 en 1h16 de jeu. "Stanimal" n'a jamais trouvé la clé pour se défaire du flegmatique sud-américain. Au prochain tour, Cuevas affrontera le Français Lucas Pouille pour une place en demi-finale. Sort similaire pour Dominic Thiem (N.6), demi-finaliste à Roland-Garros l'an dernier, vaincu par David Goffin (N.10) 7-6 (7/4), 4-6, 6-3.

Sale journée pour les cadors à Monte-Carlo. Plus tôt dans la journée, Andy Murray avait mordu la poussière face à l'Espagnol Albert Ramos-Vinolas. Quelques heures plus tard, c'est Stan Wawrinka qui sortait du tableau, éliminé par un Pablo Cuevas en deux sets 6-4, 6-4. Le vainqueur du Masters 1000 en 2014 et vainqueur de Roland-Garros en 2015 a été impuissant contre cet Uruguayen qui se hisse en quart de finale de Masters 1000 pour la deuxième fois de sa carrière, quelques semaines seulement après celui disputé à Indian Wells.

Pour une place en demie, Cuevas affrontera Lucas Pouille qui n'a pas eu besoin de s'employer après le forfait de Mannarino au bout de trois jeux. Avec Cilic, Ramos-Vinolas, Pouille et Cuevas dans cette partie de tableau, il y aura forcément un finaliste inédit à Monte-Carlo cette année.

Loin d'être flamboyant

Mêmes maux, mêmes résultats. Comme Andy Murray, en difficulté lors de son entrée en lice face à Gilles Muller, Stan Wawrinka avait connu une mise en route compliquée face à Jiri Vesely. Un succès en trois sets qui n'annonçait pas forcément du bien pour le Suisse, tête de série numéro 3. Face à un autre revers à une main, Pablo Cuevas, Wawrinka a constamment été en difficulté. Notamment sur son service. Il a bien sauvé six balles de break sur 8 mais a été dans l'incapacité de gêner son adversaire sur sa mise en jeu. Le spécialiste de la terre battue, titré à Sao Paulo sur l'ocre cette saison, n'a pas eu à défendre la moindre balle de break et c'est presque tranquillement qu'il s'est imposé. 

En 2016, Dominic Thiem avait battu en quarts de finale de Roland-Garros David Goffin en quatre sets. Pour leurs retrouvailles sur terre battue, après un duel gagné par le Belge en 8e de finale de l'Open d'Australie en début d'année, le 13e mondial a de nouveau surmonté l'obstacle autrichien. Pour leur 9e duel, Goffin s'est montré le plus solide, malgré un faible pourcentage de premières balles au service (49% contre 67% à son adversaire). Du coup, il s'est montré incapable de sauver la moindre balle de break (0/4), mais il a réussi à prendre l'engagement de Thiem à quatre reprises durant les 2h14 d'un bras de fer énorme. Résultat, en s'imposant 7-6, 4-6, 6-3, David Goffin se qualifie pour la première fois pour les quarts de finale de Monte-Carlo, remportant sa 22e victoire de la saison.

Les résultats du jour

Simple messieurs (3e tour)

Albert Ramos (ESP/N.15) bat Andy Murray (GBR/N.1) 2-6, 6-2, 7-5
Marin Cilic (CRO/N.5) bat Tomás Berdych (CZE/N.9) 6-2, 7-6 (7/0)
Lucas Pouille (FRA/N.11) bat Adrian Mannarino (FRA) 3-0 (abandon)
Pablo Cuevas (URU/N.16) bat Stan Wawrinka (SUI/N.3) 6-4, 6-4
David Goffin (BEL/N.10) bat Dominic Thiem (AUT/N.6) 7-6 (7/4), 4-6, 6-3

Sur le même sujet