Benoît Paire, tennis
Le joueur français Benoît Paire | NURPHOTO - CARLOS PALMA

Masters 1000 Rome : Benoît Paire dompte Nicolas Mahut, Gilles Simon sorti, David Goffin s'en sort

Publié le , modifié le

Benoît Paire s'est qualifié pour le deuxième tour du Masters 1000 de Rome en éliminant son compatriote Nicolas Mahut en deux manches 6-3, 6-4. Il est le dernier rescapé de la colonie française puisque Gilles Simon et Adrian Mannarino ont perdu, respectivement face à Pablo Carreno-Busta et Pablo Cuevas. David Goffin a bataillé pour éliminer Fernando Verdasco et David Ferrer s'est offert un 700e succès en carrière en dominant un autre Espagnol, Feliciano Lopez.

Il ne reste plus qu'un seul Français à Rome. Il n'était déjà pas nombreux au départ en raison des forfaits de Tsonga, Gasquet et Monfils. Benoît Paire est le dernier rescapé d'une colonie bleue qui n'affiche pas son meilleur visage à dix jours des Internationaux de France. Face à son compatriote, Nicolas Mahut, Paire a fait du Paire. Une grosse colère mais un niveau de jeu solide dans la lignée de celui qui lui avait permis de sortir Stan Wawrinka à Madrid la semaine dernière. Hasard du tirage au sort, le Français retrouvera son pote suisse au deuxième tour pour décrocher une place en huitième de finale. Comme à Madrid. 

Simon impuissant, Mannarino gêné

Gilles Simon, 31e joueur mondial, s'est incliné dès son entrée en lice lors du Masters 1000 de Rome face à l'espoir espagnol Pablo Carreno (21e) en deux sets (6-3, 6-3) mardi. Pablo Carreno, 25 ans et vainqueur à Estoril récemment, affrontera au prochain tour son compatriote Roberto Bautista ou le "lucky loser" ukrainien Alexandr Dolgopolov, repêché après le forfait de l'Australien Nick Kyrgios. Adrian Mannarino, lui, a tenté de résister à Pablo Cuevas, tout récent demi-finaliste à Madrid.

Mais le gaucher, malgré un incroyable amorti, s'est incliné en deux sets (6-4, 7-6). Le Français a également avancé des problèmes physiques. "Ce match, je n'ai pas pu le jouer normalement. Parce qu'il n'y a pas un déplacement où je ne suis pas obligé de faire très attention. J'essaye constamment de protéger ma hanche. J'ai senti au moins trente fois une vraie douleur. Comme si je prenais soudainement un petit coup de jus. Ca me trotte tout le temps dans la tête. Du coup, je suis moins concentré sur le jeu. Or contre un joueur de ce niveau, si je ne suis pas à 100%, ça devient très compliqué", a-t-il déclaré.

Goffin dans la douleur, Ferrer dans l'histoire

Demi-finaliste à Monte-Carlo et Madrid, David Goffin s'affiche, depuis le début de la saison sur terre battue, comme un sérieux client. Mais le Belge a trouvé à qui parler pour son entrée en lice dans la capitale italienne. Un gaucher espagnol l'a poussé dans ses retranchements. Non pas Rafael Nadal, mais son clone, Fernando Verdasco. Le gaucher a fini par craquer en trois manches -3-6, 6-3, 6-2). La tête de série numéro 9 affrontera au prochain tour le Croate Marin CIlic ou l'Américain Ryan Harrisson.

David Ferrer, lui aussi, a dû batailler pour se défaire d'un Espagnol, Feliciano Lopez. L'ancien finaliste de Roland-Garros 2013 a perdu la première manche 6-4 avant de dérouler (6-3, 6-1). L'Ibère s'offre un 700e succès en carrière et devient le quatrième joueur en activité après Roger Federer, Rafael Nadal et Novak Djokovic à atteindre cette barre symbolique. Pour une 701e, il aura fort à faire puisqu'il affrontera le Japonais Kei Nishikori. Si l'état physique du Japonais le lui permet alors qu'il avait dû déclarer forfait avant son quart de finale à Madrid contre Djokovic il y a quelques jours.

Les résultats du jour

Simple messieurs (2e tour):

John Isner (USA) bat Florian Mayer (GER) 7-6 (7/4), 7-6 (7/4)
David Goffin (BEL/N.9) bat Fernando Verdasco (ESP) 3-6, 6-3, 6-2

Simple messieurs (1er tour):

Alexander Zverev (GER/N.16) bat Kevin Anderson (RSA) 6-4, 4-6, 6-4
Tommy Haas (GER) bat Ernesto Escobedo (USA) 6-0, 4-6, 7-6 (7/1)
Benoît Paire (FRA) bat Nicolas Mahut (FRA) 6-3, 6-4
Pablo Cuevas (URU) bat Adrian Mannarino (FRA) 6-4, 7-6 (7/2)
Jack Sock (USA/N.13) bat Diego Schwartzman (ARG) 6-4, 1-6, 7-5
David Ferrer (ESP) bat Feliciano López (ESP) 4-6, 6-3, 6-1
Pablo Carreño (ESP/N.15) bat Gilles Simon (FRA) 6-3, 6-3