Vous êtes ici

La Serbie de Djokovic qualifiée, l'Espagne dos au mur

Viktor Troicki et Nenad Zimonjic (Serbie)

Viktor Troicki et Nenad Zimonjic (Serbie) | ANDREJ ISAKOVIC / AFP

Par

Publié le 04/02/2017 | 21:14, mis à jour le 04/02/2017 | 23:10

La Serbie de Novak Djokovic a écarté au 1er tour du Groupe mondial une Russie combative mais inexpérimentée, ce samedi à Nis, se quazlifiant pour les quarts où l'adversaire sera plus relevé, l'Espagne de Rafael Nadal ou la Croatie de Marin Cilic (les Croates sans Cilic mènent 2-1 après le double contre l'Espagne sans Nadal). Nenad Zimonjic et Viktor Troicki, vainqueur du double russe Andrey Kuznetsov/Konstantin Kravchuk en quatre sets 6-3, 7-6 (7/3), 6-7 (5/7), 6-4, ont apporté la victoire à la Serbie 3-0, avant même la dernière journée de simples.

Vers un chaud Serbie-Croatie

Vendredi, Novak Djokovic, N.2 mondial, et Viktor Troicki (N.37) avaient fait parler leur expérience en battant les jeunes Russes Daniil Medvedev (N.63) et Karen Khachanov (N.52), non sans se faire quelques frayeurs. Djokovic, de retour en sélection après une absence lors du quart de finale de l'édition 2016, et cherchant à se refaire une santé après son élimination prématurée au deuxième tour de l'Open d'Australie, ne s'est pas pour autant rassuré. 

Auteur d'un match brouillon, il a bénéficié d'un abandon sur blessure de son adversaire au moment, il est vrai, où le champion serbe était repassé devant après avoir cédé la première manche.
Dans le match d'ouverture, Viktor Troicki avait dû batailler plus de quatre heures et demie pour battre Khachanov. La Serbie, qui a remporté le titre en 2010, attend désormais son adversaire pour les quarts, qu'elle disputera à Belgrade si l'Espagne se qualifie, en Croatie si cette nation, très diminuée par les absences de ses meilleurs joueurs, réussit l'exploit d'écarter l'Espagne privée pour sa part de Nadal.

L'Espagne en ballotage défavorable​

La Croatie mène 2-1 devant l'Espagne après la victoire en double de Marin Draganja/Nikola Mektic face aux Espagnols Feliciano Lopez/Marc Lopez 6-7, (6/8), 7-6 (9/7), 7-6 (7/5), 2-6, 6-4, à Osijek. La Belgique a pris une option sur la qualification pour les 1/4 de finale en remportant le double samedi à Francfort pour mener 2-1 contre l'Allemagne. La paire Ruben Bemelmans/Joris De Loore a réussi l'exploit de battre en cinq sets les frères Alexander Zverev et Mischa Zverev, pourtant favoris, sur le score de 6-3, 7-6 (7-4), 4-6, 4-6, 6-3.

L'Argentine, tenante de la Coupe Davis , n'est plus menée que 2 à 1 par l'Italie après la victoire en double de Carlos Berlocq/Leonardo Mayer, à Buenos Aires. Berlocq, préféré par le capitaine argentin à Diego Schwartzman initialement prévu, et Mayer ont battu les Italiens Simone Bolelli et Fabio Fognini 6-3, 6-3, 4-6, 2-6, 7-6 (9/7). L'Argentine, privée de ses deux meilleurs joueurs Juan Martin del Potro, 38e mondial, et Federico Delbonis (49e), doit maintenant gagner absolument le premier simple dimanche sous peine de devenir la 10e nation détentrice du Saladier d'argent à quitter la compétition dès le premier tour depuis 1972.

La France s'est qualifiée sans souci en battant le Japon (3-0) avant même les deux derniers simples disputés dans la nuit de samedi à dimanche. Yannick Noah était satisfait de la prestation de son équipe. 

Résu​ltats

Argentine (tenante) - Italie 1-2
Allemagne - Belgique 1-2
Australie - République Tchèque 3-0
Etats-Unis - Suisse 2-0
Japon - France 0-3
Canada - Grande-Bretagne 1-2
Serbie - Russie 3-0
Croatie - Espagne 2-1

Sur le même sujet