JW Tsonga
A Indian Wells (Californie), Jo-Wilfried Tsonga s'est incliné dès son entrée en lice face à l'Italien Fabio Fognini (7-6, 3-6, 6-4). | Clive Brunskill / AFP

Coupe Davis : Tsonga se déclare disponible pour France-Serbie

Publié le , modifié le

Forfait au premier tour et pour le quart de finale contre la Grande-Bretagne, Jo-Wilfried Tsonga a finalement décidé de revenir sur sa décision première et de postuler à la demi-finale de septembre où l’équipe de France accueillera la Serbie de Novak Djokovic sur terre battue mais dans un lieu qui reste à définir et qui ne sera pas Roland-Garros à cause des travaux de rénovation engagés (Grenoble et Nantes sont sur les rangs).

Un changement d’avis qui peut surprendre car le numéro 1 français avait dit qu’il ne disputerait aucun match de Coupe Davis cette année (il devait même être témoin de mariage le week-end de la demi-finale ce qui compliquait encore les choses). Tsonga avait été absent des deux tours précédents car il voulait rester auprès de sa compagne, enceinte début février lors du match au Japon et qui venait d’accoucher lors du quart à Rouen contre la Grande-Bretagne.

"A la disposition de mon capitaine"

Le Manceau a livré son explication concernant ces deux rencontres de l’équipe de France. "On a eu une réunion avec Yannick (Noah), a confié Tsonga. Je lui ai dit très clairement que je ne jouerai pas en 2017 car j’attendais mon premier enfant. Or Yannick voulait des mecs investis. J’annonce que je serai là au Japon, et on verra la suite. Mais finalement Noah m’appelle et dit qu’il ne compte pas sur moi".

Et de poursuivre : "A ce moment-là, mon meilleur ami me parle d’être son témoin de mariage en septembre. Mon fils est sous assistance respiratoire, Yannick m’appelle et le demande si je suis là contre la Grande-Bretagne : je refuse pour rester avec ma femme. Aujourd’hui, un mois après la naissance de mon fils, j’annonce être à la disposition de mon capitaine contre la Serbie".