Juan Martin del Potro
Juan Martin del Potro | KOEN SUYK / ANP MAG / ANP/AFP

Del Potro opéré avec succès

Publié le

Ayant déclaré forfait pour les Masters 1000 d'Indian Wells et de Miami à cause d'une blessure au poignet, Juan Martin Del Potro a été opéré avec succès de son articulation gauche. "Les dommages aux ligaments étaient plus importants que ne le suggéraient les IRM pratiquées avant l'opération", a indiqué dans un communiqué la clinique Mayo de Rochester (Minnesota) où a eu lieu l'opération. Mais "l'intervention s'est (...) très bien passée". Aucune date pour son retour n'a été annoncée.

Après le poignet droit en 2010, voilà le poignet gauche. Juan Martin Del Potro, qui souffrait depuis l'Open d'Australie, a dû constater que le mal ne passait pas pour passer "sur le billard". Ayant abandonné à Dubaï puis déclaré forfait coup sur coup à Indian Wells et Miami, l'Argentin a subi l'intervention aux Etats-Unis. 

"Vu l'état dans lequel était son poignet, c'est extraordinaire qu'il ait pu  continuer à jouer. Cela tient à sa passion pour son sport, à son envie de bien  jouer et à sa force qu'il ait pu supporter cette blessure aussi longtemps", a  souligné Richard A. Berger, le chirurgien-orthopédiste qui avait déjà opéré Del Potro du poignet  droit en 2010. "Les dommages aux ligaments (du poignet gauche) étaient plus importants que  ne le suggéraient les IRM pratiquées avant l'opération", a indiqué dans un  communiqué la clinique Mayo de Rochester (Minnesota) où a eu lieu l'opération. "L'intervention s'est toutefois très bien passée. Les ligaments abîmés ont  été reparés et renforcés", poursuit le texte qui précise que Del Potro "se  rétablira complètement et dans les délais prévus", sans donner de détails sur  la date du retour du vainqueur de l'US Open 2009 sur le circuit.

Remonté au 8e rang mondial, l'Argentin a rapidement donné de ses nouvelles via les réseaux sociaux. En 2010, il avait mis de nombreux mois avant de retrouver son niveau. Mais il s'agissait alors de son poignet droit, celui avec lequel il joue. Mais avec son revers à deux mains, son poignet gauche est également beaucoup sollicité.

Publication de Juan Martín del Potro.