Worley Fenninger course équipe Mondiaux Garmisch 022011
La Française Tessa Worley face à l'Autrichienne Anna Fenninger | AFP - FABRICE COFFRINI

Worley : "Beaucoup de positif"

Publié le

Leader de la Coupe du monde de géant, Tessa Worley a apporté sa pierre à la conquête de la première médaille d'or français aux Mondiaux de Garmisch-Partenkirchen. Une mise en bouche idéale pour le géantiste du Grand Bornand la veille du "jour J".

Q : Quel a été votre duel le plus difficile ?

R : "C'était en demi-finale contre la Suédoise Maria Pietilae-Holmner. Ça s'est joué à pas grand-chose. Elle l'a emporté pour quelques centièmes. Je la sentais à côté de moi, dans le même rythme, dans le même temps. C'est assez intense de vivre ça et d'essayer de rester concentré sur son ski."

Q : C'est rare pour vous de skier en parallèle ?

R : "Pas tellement mais c'est plutôt sympa de le faire de temps en temps."

Q : Surtout quand la médaille et la Marseillaise sont au bout...

R : "C'était un super moment pour nous tous. On a bien chanté. On a partagé tout cela ensemble et c'est encore mieux."

Q : Il s'agit de la même concentration que pour une course individuelle ou c'est différent ?

R : "C'est un peu différent de d'habitude. On a la rage au départ. Il faut essayer de se surmotiver, d'y aller. C'est un duel où on doit se battre contre l'autre. En plus, on le fait tous ensemble et ça motive."

Q : Et maintenant le Géant...

R : "Je vais bien savourer ces moments, bien en profiter. Il y a beaucoup de positif aujourd'hui, ça fait du bien. Demain, on va se reconcentrer sur le Géant."

Championnats du Monde de Ski