Vous êtes ici

France - Galles: les chiffres qui illustrent la difficile victoire des Bleus

L'explosion de joie des Français à l'issue des 100 minutes contre les Gallois

L'explosion de joie des Français à l'issue des 100 minutes contre les Gallois | AFP - FRANCK FIFE

Par notre envoyé spécial

Publié le 18/03/2017 | 19:04, mis à jour le 18/03/2017 | 20:14

En s'imposant (20-18) au bout d'un supens incroyable, l'équipe de France a basculé dans le positif. A l'issue de ce Tournoi des 6 Nations, elle affiche en effet 3 victoires pour 2 défaites, ce qui lui assure une place sur le podium, qu'elle n'avait plus occupée depuis le Tournoi 2011. C'est aussi cette année là, lors de la Coupe du monde, en demi-finale, qu'elle avait battue pour la dernière fois le pays de Galles. Ce succès, elle le doit à ces 20 minutes d'arrêts de jeu, qui ont tout changé, au score comme dans les statistiques.

147 plaquages gallois, contre 100 aux Français

C'est LA statistique qui illustre parfaitement cette très longue fin de match, à l'avantage des Français. Si les deux équipes ont terminé avec 86% de réussite aux plaquages, les Gallois ont plaqué presque 30% de plus que les Tricolores. Ces 20 dernières minutes passées devant leur ligne d'en-but n'y est pas pour rien. Symbole de cette défense acharnée, la 3e ligne Warburton-Tipuric-Moriarty a effectué un total de 55 plaquages au coeur du combat, alors que son homologue française Sanconnie-Gourdon-Picamoles, pas avare en général dans cet exercice, a fini avec "seulement" 24 plaquages.

63% d'occupation pour la France

Ce chiffre pourrait donner l'impression que l'équipe de Guy Novès a dominé la rencontre. Ce n'est pas le cas. Avec dix premières minutes de jeu où les Bleus ont occupé 80% du temps le terrain gallois, et vingt dernières minutes passées dans les 10m adverses, le pays de Galles a "réussi" à atteindre les 36% d'occupation à la fin des 100 minutes de jeu. Sans ces arrêts de jeu interminables mais libérateurs pour le Stade de France, l'équilibre n'aurait pas été le même. A la pause, la France n'avait passé que 47% de son temps dans le camp adverse.

15 pénalités concédées par le pays de Galles, contre 11 à la France

En vingt minutes, les Gallois sont passés de l'équipe la moins pénalisée à la plus pénalisée. Toutes ces mêlées subies devant leur ligne ont transformé leurs 7 pénalités concédées pendant 80 minutes à 15, dont la dernière pour un essai de pénalité, synonyme de défaite.

591m gagnés pour la France, 337 pour les Gallois

Comme elle en a pris l'habitude depuis le début du Tournoi des 6 Nations, l'équipe de France a beaucoup avancé dans ce match. A la course, les Bleus ont gagné 591m, contre 337 à leurs adversaires. Avec le jeu prôné par Guy Novès, le XV de France tente, même si cela ne réussit pas à tous les coups. En témoignent les statistiques de la ligne arrière titulaire: Dulin 82m de gains, Nakaitaci 96m, Lamerat 21, Fickou 70, Vakatawa 29, Lopez 39. Ces chiffres sont bien évidemment à comparer avec ceux des Gallois: Halfpenny 39m, North 32m, Davies 82m, S. Williams 7, L. Williams 56, et l'ouvreur Biggar 19m. 

Sur le même sujet