Vous êtes ici

Equipe de France: Huget et Le Roux remplacent Vakatawa et Goujon, Slimani titulaire pour l'Irlande

L'ailier du XV de France, Yoann Huget, s'envole dans l'en-but.

L'ailier du XV de France, Yoann Huget, s'envole dans l'en-but. | MIGUEL MEDINA / AFP

Par

Publié le 23/02/2017 | 11:31, mis à jour le 23/02/2017 | 13:42

Pour se rendre en Irlande, pour le troisième match du Tournoi des 6 Nations 2017 de l'équipe de France, en Irlande samedi (17h50 en direct sur France 2), Guy Novès a apporté trois changements majeurs dans son XV de départ. Touché à la cuisse et ménagé toute la semaine, Virimi Vakatawa n'est pas dans le groupe et est remplacé par Yoann Huget à l'aile. En 3e ligne, aux côtés des inamovibles Picamoles et Gourdon, titulaires lors des deux premiers matches, c'est Bernard Le Roux qui est titularisé, en lieu et place de Loann Goujon, lui-aussi blessé. Rabah Slimani a été préféré à Uini Atonio.

Un changement entre le match contre l'Angleterre et celui de l'Ecosse. Trois changements entre celui de l'Ecosse et celui de l'Irlande. Guy Novès et son staff jouent la stabilité lors de ce Tournoi des 6 Nations 2017. Ils semblent même avoir trouvé leur groupe. Pour ce troisième match, véritable défi dans l'enfer vert de Dublin qualifié par Guy Novès de "capital car on a besoin de match référence contre les grandes nations", la charnière Serin-Lopez a été reconduite pour la troisième fois, comme la 2e ligne Vahaamahina-Maestri. "Si nous reconduisons la charnière, c'est qu'elle nous donne satisfaction", a insisté le sélectionneur. Deux des trois modifications dans le XV de départ répondent à une logique imparable: des blessures. "Si on fait une grosse performance contre eux, cela nous apporterait de la sérénité

L'expérience de Huget en atout

Touché à la cuisse et ménagé toute la semaine, Virimi Vakatawa n'a pas été maintenu dans le groupe. Plus inconstant, moins tranchant, l'ailier n'a pas eu la même réussite sur ce début de Tournoi que lors de la saison 2016, celle de son arrivée en équipe de France à XV. Sa blessure leur a peut-être enlevé une épine du pied, en imposant ce changement. Car le joueur de Seven était, depuis l'an dernier, l'un des symboles de ce renouveau du jeu tricolore prôné par Guy Novès. Pour le remplacer, Yoann Huget retrouve une place qu'il avait abandonnée contre l'Italie en Coupe du monde, les ligaments croisés du genou laissés sur la pelouse. Le Toulousain a l'avantage de l'expérience (ce sera sa 41e sélection), de la connaissance d'un système de jeu découvert dès ses plus jeunes années de formation au Stade. Bien sûr, il marque moins (8 essais en 40 capes contre 5 en 10 sélections pour Vakatawa), mais il est plus solide sous les chandelles, qu'aime allumer Jonathan Sexton et sous lesquelles les Irlandais excellent), et sa participation au jeu global plaide pour lui. 

En 3e ligne, Damien Chouly, titulaire en Angleterre lors du 1er match, a déclaré forfait avant le début du rassemblement. Loann Goujon, qui lui avait succédé comme titulaire contre l'Ecosse, a été également touché lors de la semaine. Du coup, Louis Picamoles (qui fêtera sa 60e sélection) et Kevin Gourdon évolueront avec un 3e joueur différent en 3 matches. Le choix des sélectionneurs s'est porté sur Bernard Le Roux, dont la capacité à plaquer les adversaires de façon industrielle est un vrai atout. Charles Ollivon, révélation de novembre mais blessé avec son club du RCT en janvier, a été jugé un peu juste, mais il fait son retour dans le groupe et sur le banc, après avoir joué quelques minutes avec le club varois.

La concurrence revient entre Atonio et Slimani

Le seul changement tactique, c'est en première ligne. Uini Atonio, qui s'était fait une place au soleil lors des tests-matches d'automne, perd sa place de titulaire au profit de Rabah Slimani, avec qui il alternait depuis lors du Tournoi des 6 Nations 2016. C'est un choix fort après des performances moins positives du Rochelais, coupable de trois pénalités à Twickenham et beaucoup moins tranchant dans le jeu. "Rabah fait une bonne entrée à chaque fois qu'il joue. La mêlée irlandaise est un de leurs points forts, donc on s'attend à une confrontation différent. Il y excelle. Il est en grande forme à l'heure actuelle. Sur le plan tactique, on veut être très fort en début de match et amener de l'intensité avec la deuxième 1re ligne en fin de match."

Serin et Spedding pour suppléer Lopez en 10

Au-delà de ces trois changements dans le XV de départ, le staff de l'équipe de France a également retouché son banc. Eddy Ben Arous, absent pour blessure lors des deux premiers matches, revient et prend la place de Xavier Chiocci. Et pour la première fois depuis le début de ce Tournoi, Guy Novès a préféré passer de Jean-Marc Doussain et d'un 10 sur le banc, pour ajouter un trois-quarts centre, Henry Chavancy. "Baptiste Serin peut, comme en club, rentrer au poste de 10, comme Scott Spedding qui a été également 10 en club. Cela nous permet de faire en sorte que Henry Chavancy puisse entrer en cours de match", a expliqué le sélectionneur. Djibril Camara intègre également le groupe, pour succéder à Yoann Huget pour couvrir les postes des lignes arrières.

Sondage

La composition d'équipe

Spedding - Nakaitaci, Lamerat, Fickou, Huget - (o) Lopez, (m) Serin - Gourdon, Picamoles, Le Roux - Maestri, Vahaamahina - Slimani, Guirado (cap), Baille. Remplaçants: Tolofua, Atonio, Ben Arous, Le Devedec, Ollivon, Machenaud, Chavancy, Camara.

Sur le même sujet