Vous êtes ici

Top 14 : Lyon met fin à l'invincibilité de La Rochelle

Le Rochelais Vincent Rattez dans la tenaille du LOU

Le Rochelais Vincent Rattez dans la tenaille du LOU | AFP - Romain Lafabregue

Par

Publié le 15/04/2017 | 23:13

A l'occasion de la 24e journée de Top 14, Lyon a mis fin samedi soir à la série d'invincibilité de La Rochelle (29-25). Cinq mois que les Maritimes n'avaient plus connu la défaite en championnat, depuis un revers à Bordeaux-Bègles (0-26) le 19 novembre !

La Rochelle n'égalera donc pas le record de victoires consécutives en Top 14. Ce record de onze succès de rang est détenu par le Stade Toulousain depuis la saison 2008-2009. Le LOU a également mis fin à la série de onze matches sans défaite (un nul, dix victoires) des Rochelais. Grâce à ce succès, Lyon, 12e du classement début mars, remonte à la sixième place, juste derrière le Stade Français, et se retrouve ainsi en position de se qualifier pour la phase finale pour la première fois de la saison, au coeur d'un peloton où les écarts sont très serrés.

L'enthousiasme du LOU...

Entre des Rochelais assurés de participer aux demi-finales du Top 14, et des Lyonnais, tout heureux d'avoir assuré leur maintien une semaine plus tôt en gagnant à Castres, la part belle a été donnée au jeu. Malgré l'absence de dix joueurs, blessés ou ménagés, en vue de la demi-finale européenne programmée la semaine prochaine, les Rochelais entendaient toutefois faire honneur à leur rang. Damien Lagrange marquait un essai opportuniste après un cafouillage des Lyonnais devant leur ligne (7-5. 12). Puis Vincent Pelo concrétisait en bout de ligne un bon lancement de son équipe (12-5, 15).

Contrés en touche et bousculés d'entrée en mêlée, comme en témoigne le changement de pilier droit opéré dès la 29e minute avec le remplacement de Lekso Kaulashvili par Mohamed Boughanmi, les Rochelais ont subi l'enthousiasme adverse à l'image des essais marqués par l'ailier Toby Arnold (22), et le demi de mêlée Baptiste Couilloud (29). Dominés en deuxième période, les Rochelais se sont reposés sur leur défense et ont repris le score sur une pénalité de l'ouvreur, Benjamin Noble (18-17, 54).



Un en-avant de Napolioni Nalaga devant la ligne (60), puis une pénalité sur le poteau de Lionel Beauxis (65) ont empêché Lyon de concrétiser sa domination. Les Rochelais ont fini par craquer sur deux mauls lyonnais, conclus par Facundo Isa (72, 75). Une dernière attaque, conclue entre les perches par Kevin Gourdon a permis au leader de repartir avec un bonus défensif heureux au vu de la seconde période.

Sur le même sujet