Vous êtes ici

Top 14 - La Rochelle - Clermont, un choc pour repasser au vert

Le trois-quarts centre rochelais Levani Botia dans la défense clermontoise menée par Aurélien Rougerie

Le trois-quarts centre rochelais Levani Botia dans la défense clermontoise menée par Aurélien Rougerie | AFP - THIERRY ZOCCOLAN

Par

Publié le 09/09/2017 | 07:30, mis à jour le 09/09/2017 | 07:30

Leader surprise de la saison régulière l'an dernier, La Rochelle accueille (à 14h45) Clermont, champion de France en titre, lors de cette 3e journée du Top 14. Entre ces deux ténors de la saison passée, un début de saison entre deux eaux: une défaite (en forme de claque à l'extérieur) et une victoire. Ce premier match à domicile des Rochelais, invaincus chez eux la saison passée, est déjà primordial.

"Tout le monde nous parler de notre saison exceptionnelle, mais le seul champion, c'est Clermont." Patrice Collazo sait mieux que personne remettre de l'humilité dans son effectif. Surtout après avoir reçu une claque au Stade Français (35-24) juste avant d'accueillir ces Clermontois. Une défaite très mal vécue par l'entraîneur des Maritimes: "J'appelle pas ça raté, j'appelle ça une pantomime de rugby dans l'attitude", avait-il lancé après le match à Paris. "Au rugby, avant de parler de tout, c'est une histoire d'attitude. Les premiers fautifs, c'est moi, Xav' (Garbajosa, l'adjoint). On n'a pas su assez bien les préparer. Aujourd'hui, c'est bien parce qu'on nous remet à notre place."

Une semaine après, voilà donc La Rochelle face à son désir de rédemption. "Si On ne fait pas un bon match, ça peut coûter cher à la fin face aux champions", avertit Romain Sazy. La victoire à Brive (19-10) est oubliée, la claque à Paris est dans les têtes, d'autant plus que Clermont s'est refait une belle cerise, après son faux-pas initial à Bordeaux (32-25), lors de la venue du RCT pour la revanche de la dernière finale (21-16). La saison passée, l'ASM avait ramené un nul (30-30) de ce déplacement. "Ils n'ont pas fini en tête de la saison régulière l'an dernier pour rien", souligne Scott Spedding, titularisé à l'arrière. "C'est une équipe qui n'a pas beaucoup de faiblesses et qui sera poussée par son public", avertit Bernard Goutta, le nouvel entraîneur des avants auvergnats. "Nous devons nous attendre à une entame très solide."

Chez les Auvergnats comme chez les Maritimes, ce choc a déjà son importance. C'est l'occasion de basculer du côté positif, et de passer dans la première moitié du classement. Ce n'est pas si anecdotique de marquer l'esprit d'un concurrent, à un mois de la 1re journée de la Coupe d'Europe que les Rochelais vont découvrir. "On s'est invité parmi les quatre l'an passé pour la première fois. On découvre. Mais il nous reste des perspectives à franchir pour se mettre au niveau des équipes comme Clermont", glisse Patrice Collazo. A la recherche de l'effet de surprise qui avait si bien fonctionné durant la saison passée ?

Sur le même sujet

Championnats du Monde de Ski Nautique : A suivre en direct