Antonie Claassen
Antonie Claassen et les Racingmen ont lancé leur saison par une victoire à Mayol | AFP PHOTO / BERTRAND LANGLOIS

Le Racing 92 surprend Toulon d'entrée

Publié le , modifié le

Le Racing 92 a réussi un gros coup d'entrée en s'imposant ce vendredi au stade Mayol (27-22) lors du match d'ouverture du Top 14. Longtemps aux commandes de la rencontre, le RC Toulon a craqué en deuxième période suite aux essais de Chavancy et Masoe.

Les Varois, champions d'Europe mais battus en demi-finale du championnat la saison dernière, sont pourtant bien entrés dans la rencontre en prenant rapidement l'avantage au score (16-6), grâce à Jonathan Pélissié, auteur de tous les points de son équipe en première période : un essai transformé (32') et trois pénalités (8', 21',39'). Mais ce sont ensuite les Franciliens, plus en jambes et plus disciplinés, qui se sont montrés supérieurs.

Chahutés en conquête par des Racingmen très agressifs, les hommes de Bernard Laporte se sont fait avoir à un jeu qu'ils connaissent si bien. Chavancy (40') et Masoe (67') ont marqué chacun un essai pour le Racing, tandis que Machenaud a ajouté cinq pénalités et une transfromation. Le RCT a toutefois réussi à réduire l'écart en fin de rencontre pour s'assurer un point de bonus défensif. Un bien maigre lot de consolation. 

Déclaration : 

Laurent Labit (manager du Racing 92): "On voulait retrouver et se forger un état d'esprit collectif qui avait fait défaut la saison dernière. L'apport de nos jeunes joueurs a été très important. Ils ont amené une certaine fraîcheur, un certain enthousiasme. Les joueurs avaient décidé entre eux de venir faire un résultat à Toulon. Sans le crier haut et fort, sinon on sait ce qu'il se passe ici. Cela peut faire très mal. En tant qu'entraîneurs, on est satisfait de ça. Nous avons été deux fois en infériorité numérique mais l'équipe n'a pas plié et a fait front. Il faut améliorer notre discipline mais sur le jeu, on ne peut être que satisfait. Derrière, on a eu peu de changements à l'intersaison, ce qui facilite les choses. Je pense que cette saison, on est reparti avec un peu plus de fraîcheur."