Vous êtes ici

La descente infernale continue pour Tarbes, rélégué en Fédérale 2 (FFR)

Bernard Laporte à la tribune

Bernard Laporte à la tribune | AFP - FRANCK FIFE

Par ,

Publié le 20/04/2017 | 17:54, mis à jour le 20/04/2017 | 17:55

Déjà rétrogadé la saison dernière de Pro D2 en Fédérale 1 pour des raisons financières et pour avoir présenté des documents falsifiés, l'épisode se renouvelle cette année, pour des raisons financères à nouveau. Club historique du rugby français, Tarbes a été rétrogradé en Fédérale 2, la quatrième division nationale. Cette décision a été prise mardi après l'audition du club par la direction nationale d'aide et de contrôle de gestion (DNACG) de la Fédération, a indiqué la FFR à l'AFP. La direction du club, qui peut faire appel, n'était pas joignable dans l'immédiat pour commenter cette information.

"Voir Tarbes en Fédérale 2, c'est assez impensable" mais "il y a un trou d'argent assez conséquent dans la tirelire du club qui entraîne aujourd'hui que l'instance suprême de contrôle financier a décidé que Tarbes n'avait plus sa place en Fédérale 1", a réagi Alain Doucet, membre du comité directeur de la FFR auprès d'un correspondant de l'AFP.

Des clubs historiques qui tombent

Tarbes, champion de France de première division en 1920 et 1973, a terminé 4e de la saison régulière de la Poule Elite de Fédérale 1 mais ne participera pas aux phases finales, conformément à la décision de la FFR datant du mois de janvier et empêchant les clubs n'ayant pas apporté les garanties financières suffisantes de pouvoir prétendre à une montée en Pro D2. Auch, autre club historique du rugby membre de la Poule Elite de la Fédérale 1, a lui été rétrogradé en Fédérale 3, a-t-on appris mercredi auprès de la FFR et du club, après avoir déposé le bilan début avril.

Sur le même sujet