Vous êtes ici

Castres-Stade Français, dénouement après changement de costumes

Rory Kockott s'échappe sous les yeux de Dan Carter

Rory Kockott s'échappe sous les yeux de Dan Carter | Rémy GABALDA / AFP PHOTO / AFP

Par

Publié le 19/04/2017 | 07:56, mis à jour le 19/04/2017 | 07:57

Le match ayant finalement lieu, Castres reçoit mercredi (20h45) le Stade Français dans une position bien moins confortable qu'en mars: le CO a subi en un mois un gros coup d'arrêt, tandis que Paris surfe toujours sur son effet fusion. Lorsque cette rencontre de la 21e journée avait été reportée en urgence, vendredi 17 mars, en raison de la grève des joueurs du Stade Français opposés au projet de fusion avec le Racing 92, Castres possédait 11 points d'avance sur un club parisien largué au classement (12e). Depuis, les joueurs parisiens ont obtenu l'abandon du projet et se sont complètement réveillés sur le terrain, enchaînant quatre victoires dont un exploit à Cardiff face aux Ospreys (21-25), une première victoire à l'extérieur en Top 14 cette saison, à Bayonne (16-32), et une démonstration face à Pau samedi (51-16). Résultat: voici Paris revenu dans la course à la phase finale, avec une place de barragiste (6e) à défendre à Castres, concurrent direct (8e) avec un point de moins.

Le match ayant finalement lieu, Castres reçoit mercredi (20h45) le Stade Français dans une position bien moins confortable qu'en mars: le CO a subi en un mois un gros coup d'arrêt, tandis que Paris surfe toujours sur son effet fusion. Lorsque cette rencontre de la 21e journée avait été reportée en urgence, vendredi 17 mars, en raison de la grève des joueurs du Stade Français opposés au projet de fusion avec le Racing 92, Castres possédait 11 points d'avance sur un club parisien largué au classement (12e).

Depuis, les joueurs parisiens ont obtenu l'abandon du projet et se sont complètement réveillés sur le terrain, enchaînant quatre victoires dont un exploit à Cardiff face aux Ospreys (21-25), une première victoire à l'extérieur en Top 14 cette saison, à Bayonne (16-32), et une démonstration face à Pau samedi (51-16). Résultat: voici Paris revenu dans la course à la phase finale, avec une place de barragiste (6e) à défendre à Castres, concurrent direct (8e) avec un point de moins.

Sur le même sujet