Vous êtes ici

Mondial 2019 : Les Bleus avec l'Argentine et l'Angleterre

Owen Farrell échappe à Gaël Fickou lors du dernier tournoi des Six Nations

Owen Farrell échappe à Gaël Fickou lors du dernier tournoi des Six Nations | AFP - BEN STANSALL

Par

Publié le 10/05/2017 | 10:33, mis à jour le 10/05/2017 | 18:18

L'équipe de France de rugby a hérité du groupe de la mort lors du tirage au sort de la Coupe du monde de rugby 2019 qui aura lieu au Japon. Les Bleus de Guy Novès affronteront, dans la poule C, l'Angleterre et l'Argentine. Les deux autres adversaires des Bleus seront le premier qualifié de la zone Amérique (Canada ou Etats-Unis) et le deuxième qualifié de la zone Océanie (Fidji, Samoa ou Tonga). Les doubles tenants du titre, la Nouvelle-Zélande, auront aussi fort à faire avec l'Afrique du Sud et l'Italie dans la poule B.

Guilhem Guirado ne craignait rien avant le tirage au sort de la Coupe du monde 2019. "Je n'ai pas d'envie particulière sur le tirage, ça ne change rien pour moi. Pour être champion du monde, il faut battre les meilleurs, disputer au minimum cinq gros matches. Il n'y a pas de secret", déclarait le capitaine des Bleus. Et bien, il va être servi puisque dès les poules, ce seront deux chocs qui attendent les Bleus : l'Angleterre et l'Argentine. Soit la double tenante du titre du tournoi des Six Nations et la troisième de la dernière Coupe du monde.

La réaction de Guy Novès en vidéo : 

 
 

Alors certes, il n'y aura pas les doubles champions du monde que sont les Néo-Zélandais - qui se frotteront dans la poule B à l'Italie et l'Afrique du Sud - qui avaient humiliés les Bleus en quart de finale en 2015 (62-13), mais Argentins et Anglais seront des clients redoutables pour les hommes de Guy Novès. Présent à Tokyo, le sélectionneur des Bleus n'affichait pas un sourire radieux lors de ce tirage effectué lors de l'assemblée générale de World Rugby. Les deux premiers de chaque groupe seront qualifiés pour les quarts de finale.

Mauvais souvenirs

C'est la première fois que la France affrontera lors de la phase de poules d'une Coupe du monde l'équipe anglaise qui s'est relevée grâce à Eddie Jones après un Mondial 2015 catastrophique (élimination en poules, une première pour un pays organisateur). Double tenante du titre des Six Nations, Grand Chelem en 2016 et record d'invincibilité détenu avec les All Blacks (18 succès). La dernière fois que les Bleus avaient été opposés au XV de la Rose en Coupe du monde remonte au quart de finale de l'édition 2011, où ils l'avaient emporté 19 à 12. Avant ce succès en 2011, la France avait perdu ses deux précédents matches de Coupe du monde face aux Anglais, en demi-finales en 2003 (7-24 à Sydney) et 2007 (9-14 au Stade de France). Lors de cette édition 2007, organisée en France, les Bleus avaient également été battus à deux reprises par l'Argentine, lors du match d'ouverture (12-17) puis à l'occasion de celui pour la 3e place (10-34). Les Pumas faisaient figure d'épouvantail dans le chapeau 3 du tirage au sort, effectué à Kyoto (sud du Japon), après avoir atteint les demi-finales en 2015. Français et Argentins se sont affrontés en juin 2016 en Argentine, pour une victoire chacun.

Espoir pour le Japon

Le tirage au sort a par ailleurs accouché de poules plutôt équilibrées. La Nouvelle-Zélande, double championne du monde en titre, affrontera dans la poule B l'Afrique du Sud, l'Italie, le qualifié de la zone Afrique et le vainqueur du tournoi de repêchages. L'Australie, vice-championne du monde en titre, sera opposée dans la poule D au pays de Galles (comme en 2015), à la Géorgie et au Canada ou aux Etats-Unis. Enfin, le Japon, pays hôte, peut espérer atteindre pour la première fois les quarts de finale puisqu'il a hérité d'une poule relativement abordable avec l'Irlande, l'Ecosse, le qualifié européen (Roumanie ?) et le vainqueur d'un barrage entre un pays européen et les Fidji, les Tonga ou les Samoa. Les Japonais avaient créé la sensation en 2015 en dominant en poules l'Afrique du Sud (34-32).

Les groupes du Mondial 2019

Poule A: Irlande, Ecosse, Japon, qualifié zone Europe 1, vainqueur barrage Europe-Océanie
Poule B: Nouvelle-Zélande, Afrique du Sud, Italie, qualifié zone Afrique, vainqueur des repêchages
Poule C: Angleterre, France, Argentine, qualifié zone Amérique 1, qualifié zone Amérique 1, qualifié zone Océanie 2
Poule D: Austalie, pays de Galles, Géorgie, qualifié zone Océanie 1, qualifié zone Amérique 2

Sur le même sujet