Vous êtes ici

Dan Carter attendu au soutien de la candidature française au Mondial 2023

Le Néo-Zélandais Dan Carter sous le maillot du Racing 92.

Le Néo-Zélandais Dan Carter sous le maillot du Racing 92. | Nicolas Tucat / AFP

Par

Publié le 07/09/2017 | 22:56

Dan Carter, le double champion du monde néo-zélandais (2011 et 2015), est espéré à Londres le 25 septembre prochain pour soutenir la candidature française à l'organisation du Mondial 2023, a indiqué ce jeudi Bernard Laporte, le président de la Fédération française de rugby (FFR). "Ce n'est pas ficelé mais c'est bien parti. Il en a énormément envie", a indiqué Laporte à propos de la participation de l'ouvreur du Racing 92, élu trois fois meilleur joueur du monde (2005, 2012 et 2015), au grand oral devant World Rugby.

Des sportifs français, mais pas Macron...

"Et il y aura une grosse surprise", a ajouté le président de la FFR qui s'exprimait à Paris lors d'une soirée de soutien à la candidature française en présence de nombreux sportifs (Sébastien Chabal, Florent Manaudou, Fabien Gilot, Eunice Barber, Elodie Clouvel...). Le président Emmanuel Macron devait initialement participer à ce voyage londonien, lui aussi, mais il a finalement annulé sa venue. Ce renoncement n'a, selon Bernard Laporte, pas de rapport avec l'inspection ministérielle qui vise ce dernier pour déterminer s'il aurait fait pression sur la commission d'appel fédérale pour qu'elle réduise les sanctions infligées au club de Montpellier, dont le président Mohed Altrad avait signé avec Laporte un contrat d'image pour un montant de 150 000 euros.

La France en lice avec l'Irlande et l'Afrique du Sud

"Cela fait plus d'un mois qu'on sait que c'est compliqué dans son agenda", a déclaré Laporte, mis dans l'embarras par les révélations du JDD datant du 13 août dernier. "Jusqu'à mi-juillet, c'était bon. Après, ça a commencé à se dégrader pour qu'on nous dise que, finalement, ce serait compliqué, et je le comprends", a ajouté l'ancien secrétaire d'Etat (2007-2009) à propos du président de la République. Le comité de candidature, dirigé par Claude Atcher, doit convaincre 18 fédérations nationales ou associations continentales d'apporter leur vote à la France, contre l'Irlande et l'Afrique du Sud, le 15 novembre. Entre l'oral et le vote, World Rugby émettra ses recommandations le 31 octobre.

Sur le même sujet

Championnats du Monde de Ski Nautique : A suivre en direct