Vous êtes ici

Les Blacks n'ont pas dompté les Lions

Israel Dagg cerné par la défense des Lions

Israel Dagg cerné par la défense des Lions | PETER PARKS / AFP

Par

Publié le 08/07/2017 | 11:34, mis à jour le 08/07/2017 | 11:49

La Nouvelle-Zélande et les Lions britanniques se sont séparés sur un match nul samedi matin à Auckland (15-15). Les deux équipes terminent donc cette série de tests avec une victoire chacune et ce match de parité. Les Lions, valeureux au possible, ont prouvé que les All Blacks n'étaient si au dessus du lot. C'est la deuxième fois seulement que la sélection britannique termine une série à égalité, après celle de 1955 en Afrique du Sud.

Cette tournée des Lions a failli marquer l'histoire par les chiffres. Pour un peu, ces derniers auraient pu remporter leur première série en Nouvelle-Zélande depuis 1971, en même temps qu'ils auraient pu s'imposer dans le mythique Eden Park depuis 1994. Cela n'a pas été le cas mais il s'en est fallu d'un rien. Mais, en dépit d'un exploit retentissant, les partenaires de Sam Warburton se consoleront avec l'idée qu'ils ont fait jeu égal avec les All Blacks sur l'ensemble des 3 matchs. Après une première défaite (30-15) face à des Néo-Zélandais solides, les Lions ont rebondi la semaine passée (victoire 21-24 à Wellington) avant de résister jusqu'au bout à la furia noire ce samedi. Une furia plutôt désorganisée, ce dont a su profiter parfaitement la sélection de Waren Gatland. 

Farrell grappille

Avec une équipe sans international écossais (une première depuis 1908), les Lions ont d'abord fait le dos rond en première période, encaissant deux essais du centre Laumape (15e) et du cadet des Barrett (36e), avant de profiter de l'indiscipline néo-zélandaise après la pause. Owen Farrell, toujours aussi impressionnant au pied, a permis aux siens  de recoller progressivement au score. Et, en dépit d'un dernier barroud d'honneur, ce sont bien les Kiwis qui sont restés sans jus à la fin. 

Sur le même sujet

Tour de france : A suivre en direct